Clotures Grillages
1170x400 Extrait D'article Plastique
Publié le 02-08-2019

L’Union Européenne fait face au plastique !

Il y a quelques semaines nous avons publié un article sur l’éco-responsabilité et le problème du plastique pendant les vacances. Nous allons donc approfondir le sujet avec des objets du quotidien qui sont très polluants et très utilisés en vacances. En contrepartie nous présentons des alternatives éco-responsables de ces objets.

Ce qu’il faut savoir sur la production du plastique :

Le plastique est issu de l’industrie pétrolière, plus précisément du nafta. Il est créé dans le même processus de distillation que pour le gaz ou encore l’essence. Le pétrole passe dans un four de distillation à 5 étages. Chaque étage permet de récupéré une ressource bien défini.

Distillation du pétrole

D’où viennent les différentes matières plastiques :

Une fois le nafta récupéré, il subit un processus de transformation appelé le « craquage ». Cette transformation permet d’obtenir les molécules suivantes appelées monomères :

  • L’éthylène
  • Le styrène
  • Le benzène
  • Le Propylène
  • Le Butadiène
  • L’éthanol

Ces molécules issues du pétrole seront la base de tous les matériaux plastiques comme le polystyrène, le PVC ou même les sacs plastiques.

Un recyclage peu efficace

Le problème intervient au niveau du recyclage du plastique,  en effet moins de 10% du plastique mondial serait recyclé. La France, comme beaucoup d’autres pays européens, se dédouane de cette charge car il est moins coûteux de faire importer ces déchets plastiques pour le recyclage plutôt que de les détruire.

De plus on s’est aperçu récemment que ces déchets ne sont pas forcément importés légalement. Récemment, L’Indonésie a renvoyé deux containers en France et d’autres dans tous les pays du monde.

Une production non contrôlée

Près 300 000 tonnes de plastiques sont produites chaque année dans le monde et dont 25 000 tonnes finissent en déchet rien qu’en Europe, un véritable fléau vous dîtes ? Depuis la création du plastique, ce serait 8,3 milliard de tonnes de déchet qui ont été produites. La production n’est pas prête de s’arrêter.

poubelle trop pleine

Dangereux pour l’homme…

C’est ainsi que les pays asiatique comme la Thaïlande ou l’Indonésie qui croule sous des tonnes et des tonnes de plastique à recycler. Ces pays sont devenus de réelles poubelles et la santé d’habitants pourraient bien se détériorer rapidement comme pour la faune et la flore.

Dangereux pour l’environnement.

Beaucoup de ces déchets se retrouvent également dans nos rivières et en mer, une réelle menace pour la faune et la flore comme pour l’humanité. D’après les scientifiques il s’agirait de plus de 250 000 tonnes de plastiques présent dans les mers et océans.

Un impact écologique irréversible ?

En effet la matière plastique qui se retrouve en très grand nombre dans nos océans affecte les  l’espèce marines. Des baleines, des oiseaux, des poissons, TOUT ! TOUTES LES ESPECES SONT EN DANGER, Y COMPRIS L’HOMME.

Des continents de plastique se forment dans les océans du globe, les déchets dérivent et se regroupe grâce aux différents courant marin. C’est phénomènes sont nommées « vortex de déchets ». Le plus se trouve au large de la Californie à une superficie de 3 fois celle de la France.

Montagne De Déchet

C’est le même principe que l’iceberg, la plus grosse partie de ce fléau se retrouve dans les fonds marins et il cela ne va faire que croître et plus le temps passe, plus il sera difficile de revenir en arrière.

Niveau pollution ?

Le plastique met énormément de temps à se désagréger et quand il le fait c’est en microparticules qui se dispersent dans l’eau des océans et de nos rivières. Il devient alors très difficile de filtrer ces particules de plastiques qui se répandent partout.

La pollution dans les rivières remplit donc les nappes phréatiques avec de l’eau chargée de ces particules. Beaucoup de cette eau polluée se retrouve alors dans nos réserves d’eau potable dans lesquelles les techniques de filtrage ne permettent pas l’élimination de ces particules.

Un combat acharné

En vue de ce désastre écologique, beaucoup d’association et de personne commencent à se mobiliser pour le nettoyage des plages et même des déchets en mer. Des bateaux nettoyeur voué de technologies adaptés à la collecte de déchets émergent mais ne sont pas tout à fait au point.

Le gouvernement se bouge  

Bien qu’un projet de loi visant à interdire des produits en plastique à usage unique a été voté, celui-ci s’est vu repoussé jusqu’à 2020/2021. Cela ne part pas d’une mauvaise intention, il faut amener progressivement notre changement de consommation de plastique.  Le gouvernement l’a bien compris.

Ainsi l’interdiction de vente sera amenée progressivement sur deux ans :

Objets à usages unique interdit dès le 1er janvier 2020 :

  • Gobelets en plastiques → Alternative : Gobelet réutilisable comme ceux de festival.
  • Verres en polystyrène ou barquette → Alternative : Carton recyclé ou compostable
  • Assiettes jetables en plastique  → Alternative : assiette perso ou en carton recyclé

 Objets à usages unique interdit dès le 1er janvier 2021 :

  • Couverts en plastique → Alternative :  couverts perso réutilisables
  • Pailles → Alternatives :  Paille en bambou, métal ou carton
  • Bâtonnet mélangeur  → Alternative : Cuillère perso réutilisable ou touillette en bambou
  • Coton-tige  → Alternative : cure-oreille ou coton tige en carton / bambou

Bien que d’autres objets soient très polluants, ceux listés ci-dessus représente une grosse partie de la consommation et la production mondiale du plastique. Le meilleur moyen de contrer cette catastrophe écologique est d’arrêter la production et notre consommation de plastique.