Clotures Grillages
Article Alternative Plastique 820x280
Publié le 09-10-2019

9 Alternatives aux objets du quotidien en plastique

Nous en parlions déjà il y a deux mois, dès 2021, les couverts, cotons-tiges, pailles et touillettes à usage unique seront interdits dans l’Union Européenne, faisant ainsi de l’Europe le premier continent sans plastique à usage unique. Si les fabricants proposent d’ores et déjà des alternatives, elles ne sont pas forcément connues du grand public. Voici donc une liste non exhaustive regroupant des objets alternatifs et durables testés et approuvés par l’équipe Bien au Jardin.

La gourde en inox

C’est certainement l’objet le plus tendance du moment. De nombreuses marques se positionnent sur le créneau permettant d’avoir un énorme choix tant en design qu’en contenance. Elle peut être utilisée dans diverses situations : au travail, au sport, en voyage ou encore en pique-nique. Elle peut facilement se glisser dans un sac.
L’inox est préférable au verre puisque celui-ci requiert 80% d’énergie supplémentaire comparé à la production d’une bouteille en plastique. De plus, le verre est bien plus lourd à transporter. Opter pour la gourde réutilisable, zéro déchets et bien plus économique est donc une pratique facile à adopter et très importante de nos jours.

Le nombre de bouteilles en plastique vendues dans le monde en 2016 s’élevait à 480 milliards, mais moins de 7% d’entre elles ont été collectées et transformées en de nouvelles bouteilles.

La paille en inox/bambou

C’est le secteur de la restauration rapide qui en consomme le plus. Utilisées qu’une seule fois, elles sont jetées à la poubelle et sont impossibles à recycler. Elles sont, en raison de leur petite taille, l’un des pollueurs les plus nocifs pour les poissons et les animaux marins. Mais le plastique qui s’érode dans les eaux atterrit aussi dans nos assiettes.

Paille inox

Selon une étude publiée par la revue Scientific Reports, de nombreux sels de table contiennent des particules de plastique.
Cependant, il existe bien des alternatives : pailles en bambou, en verre, en inox ou encore en papier. On peut aussi tout à fait s’en passer.

Dans le monde, 1 milliard de pailles non recyclable est jetées par jour dont 8,8 millions rien qu’en France uniquement dans la restauration rapide.

Le tote-bag

Tote bag

Après les bouteilles en plastique, chasse à l’autre grand ennemi de tout écolo: le sac en plastique. Interdit depuis Juillet 2016 en caisse de supermarché,        il est l’un des principaux fléaux des océans. Ils  sont également interdits notamment au Kenya, en Chine, au Bangladesh, au Rwanda, en Macédoine et en Californie. Les grandes surfaces proposent des alternatives en matière végétale. Mais ces sacs « verts » ne sont pas convaincants. En effet, Fabriqués à partir d’amidon de maïs, de pommes de terre ou de canne à sucre, ils sont eux en réalité peu biodégradables et contiennent souvent des additifs chimiques pour améliorer leur résistance.

Le tote-bag est donc un choix très pratique : Il se plie et se transporte facilement. On peut s’en servir comme sac principal, le ranger dans un sac à main ou dans une poche de veste. Il faut toujours en avoir un sur soit, c’est quand on ne prévoit pas de faire de course qu’on se retrouve à faire des achats imprévus.

  • 17 milliards de sacs plastiques consommés chaque année en France, dont huit milliards abandonnés dans la nature.
  • Sa durée d’utilisation est en moyenne de 20 minutes, et sa dégradation dans la nature est de 450 ans.
  • 14400 sacs plastiques atterrissent chaque heure sur les plages françaises.

Le bee-wrap

Avec ça, dites adieu au film plastique ! La découverte des Bee wraps est une petite révolution dans nos cuisines. Auparavant, pour conserver des aliments, des plats ou autre au frigo, nous utilisions du film alimentaire ou encore du papier aluminium.
Outre le fait que c’est un déchet très rapide puisqu’il est généralement jeté dès la première utilisation, c’est aussi problématique pour la santé.

Bee wrap

Le bee-wrap est composé de tissu en coton (généralement) qui est enduit de cire d’abeille.  Celle-ci rigidifie le tissu qui prend la forme désirée grâce à la chaleur de la main. Il est réutilisable à l’infini tant que l’on en prend soin et éventuellement, que l’on rajoute de la cire d’abeille quand il a trop vieilli.

La brosse a dent en bambou

Brosse a dent en bambou

Les brosses à dents ne sont pas à usage unique et pourtant, nous en utilisons plusieurs par an (les dentistes conseillent de changer tous les trois mois). La brosse à dents en bambou est par conséquent en plein essor et connait un succès grandissant auprès des consommateurs soucieux d’avoir une consommation alternative et respectueuse de l’environnement. Il en existe des 100% compostables ou encore d’autres à têtes interchangeables.

100 millions de brosse à dents sont vendues en France chaque année et qui ne sont pas recyclées mais jetées, enfouies ou brûlées.

L’oriculi

Oriculi

Les cotons-tiges seront aussi interdits à partir du 1er Janvier 2020. Ils sont souvent rejetés à l’entrée des stations d’épuration, ils sont un des déchets les plus fréquemment retrouvés sur les plages.

De ce fait, l’utilisation d’un oricoli (terme déposé par la marque Lamazuna) est une alternative écologique et économique.
C’est un petit bâton de bois dont l’extrémité est fine et plate. Il est lavable et réutilisable pendant des années, puis compostable.

La capsule à café réutilisable en inox

Cette fois-ci, cet objet ne concerne pas le plastique, mais l’aluminium. En effet, 80% des français possèdent une machine à café utilisant des capsules. Celles-ci, qui sont à usage unique, sont pourtant une source de pollution incroyable. Pourquoi ? Car le processus de recyclage est dans ce cas très complexe. En effet, l’aluminium peut se recycler à l’infini. Cependant, les capsules dont on parle sont composées de plusieurs matières ce qui rend le travail de recyclage très compliqué et donc très coûteux : Pas moins de 4 pays se partagent les taches de ce recyclage. Par conséquent, une seule capsule de café génère 10 fois plus de déchet qu’un café à filtre basique : Pour fabriquer une tonne d’aluminium, il faut quatre tonnes de bauxite. Un minerai qui doit être traité. Le processus du traitement du bauxite émet du titane, de l’oxyde de fer, de l’oxyde d’aluminium, du chrome et du cadmium.

Quelle est donc l’alternative à ces dosettes ? Il existe aujourd’hui des capsules réutilisables en inox permettant de la laver et de la recharger avec du café moulu pour une prochaine utilisation. Avec cela, la diminution d’utilisation de capsule à usage unique est garantie. Celles de moonizip sont très bien et s’adaptent aux machines Nespresso ou Dolce Gusto.

Capsule café réutilisable
  • Environ 9 milliards de capsules sont vendues chaque année dans le monde. Ce qui génère 40000 tonnes de déchets d’aluminium.
  • Le taux de recyclage des capsules en aluminium est seulement de 25% environ.

Le bocal en verre

Bocaux

Toujours dans la démarche de réduire au maximum l’utilisation de plastique, les bocaux jouent un rôle primordial. Pour une conservation zéro déchet, les bocaux sont les emballages alimentaires à privilégier. Pour faire ses courses en vrac, stocker ses aliments ou faire des conserves, le bocal c’est le contenant écologique par excellence. Et contrairement au plastique, le verre est un matériau écologique puisqu’il se recycle à l’infini, sans perte de poids ni de qualité. De plus, le verre est très facile à recycler aujourd’hui grâce au tri sélectif.
De plus en plus de supermarchés proposent aujourd’hui la vente en vrac d’aliments, de produits ménagers ou encore de boissons afin de favoriser cette démarche.

Astuce : Demandez à vos parents et/ou grands-parents, il est probable qu’ils utilisent des bocaux achetés il y a de nombreuses années.

La tasse

Tasse a café

Cette partie de l’article rejoint le paragraphe sur l’utilisation de la gourde en inox. Cette fois-ci, le mug ou la tasse peut être plus adaptée sur notre lieu de travail. Entre un café attrapé à la machine et un verre d’eau avalé et aussitôt jeté, les gobelets en plastique sont omniprésents dans nos journées. La tasse représente donc une alternative facile et a disposition de chacun pour effectuer sa transition vers le zéro déchet.

Sur 150 gobelets de machines à café jetés chaque seconde en France, seuls 1% sont recyclés.

Voici donc 9 objets testés et validés par l’équipe Bien au Jardin. Certains sont plus faciles et à se procurer que d’autres, l’important est d’entreprendre sa transition écologique a son propre rythme. Les lois mises en vigueur commencent à faire bouger les choses et la prise de conscience concernant la pollution due au plastique se fait ressentir.