Clotures Grillages
Semaine de 4 jours
Publié le 26-08-2020

Quatre jours de travail : utopie ou pragmatisme ?

Le travail pendant la crise sanitaire

Ces derniers mois ont vu durant la crise sanitaire et le confinement qui en a résulté, une transformation de notre mode de vie, de nos certitudes. Contraints de changer nos habitudes et nos modes de consommation, cela aura été parfois bénéfique pour notre vie de famille. Certains d’entre nous ont bénéficié de plus de temps libre, ont pu se consacrer à des activités à la maison, à la lecture, au yoga, et à l’entretien de nos jardins.

Nous avons eu le temps de nous interroger sur notre rapport au travail, sur sa finalité, de réfléchir aux conditions d’exercice de celui-ci, alors même que nous ne pouvions aller travailler. Nous avons considéré la pertinence d’un modèle économique à bout de souffle, qui n’a pu tenir bon que grâce à l’intervention de l’Etat. D’autres solutions ont été trouvées dans le monde, d’autres dispositions, d’autres projets de société fleurissent avec cette constante : la remise en question des dogmes économiques ! Voyons par exemple chez nos voisins allemands :

Quelques solutions et propositions en Allemagne

Tout récemment le principal syndicat IG-Metall a reformulé ses propositions concernant la semaine de quatre jours. Le ministre du Travail, Hubertus Heil, a lui déclaré qu’un « temps de travail réduit avec compensation salariale partielle semble être une mesure appropriée ». A noter que selon des données fournies par la société « Yougov » 60% des allemands déclarent être favorables à la semaine de quatre jours !

Mais ce n’est pas tout, certaines propositions formulées depuis la crise de 2008 revoient le jour chez nos voisins, comme le « revenu universel »

Une expérience concernant celui-ci vient d’être lancée. Cette étude menée par l’Institut allemand de recherche économique, permettra à 120 volontaires de recevoir 1.200 euros par mois pendant trois ans. Cette initiative devrait permettre de répondre à quelques questions : comment évolue la vie professionnelle de l’individu, comment s’organise sa journée, quelle part prennent ses loisirs, quelle est son implication dans la vie de la société lorsqu’il bénéficie de ce revenu universel.

Quelques dispositifs en France

Depuis le passage aux 35 heures, toute idée de diminution du temps de travail a été écartée. Un dispositif mis en place par la droite entre 1996 et 1998 n’a pas été généralisé. Depuis, ce sont les candidats de gauche qui ont proposé cette diminution du temps de travail allant jusqu’à 32 heures/semaine. L’idée du revenu universel fait son chemin.

La prise en charge du dispositif d’activité partielle, a permis au gouvernement d’atténuer l’effet de la mise à l’arrêt d’une importante part de l’économie. Suite à cela, il a créé le « bouclier anti-licenciements » prévoyant la possibilité de réduire de 40% sur deux ans le temps de travail du salarié, celui-conservant 93% de son salaire.

On voit bien par les mesures adoptées en France du fait de la crise, comme par les dispositifs mis en place dans d’autres pays notamment l’Allemagne, que les digues idéologiques sont sur le point de sauter, que notre rapport au travail change, et que l’avenir est à la diminution du temps de travail !

La semaine de quatre jours, quels avantages pour les entreprises ?

L’économiste Jeremy Rifkin nous dit : « La quantité de ressources et de travail se réduit. L’idée qu’il faille travailler frénétiquement pour satisfaire ces besoins est tout simplement fausse ». Jörg Hofmann, président d’IG Metall affirme lui que : « La semaine de quatre jours serait la réponse à la transition en cours dans certaines branches »

La diminution légale du temps de travail bénéficierait à tous, à condition semble- t-il, que celle-ci s’accompagne d’une plus grande flexibilité. Les entreprises pourraient ainsi mieux gérer les pics d’activité, éviter le recours aux heures supplémentaires et voir diminuer l’absentéisme. A noter que plus de temps libre signifie plus de temps disponible pour l’aménagement de sa maison, pour l’entretien de son jardin, et la rénovation de son cadre de vie, ce qui entraîne un regain d’activité pour les entreprises du secteur.

Travailler quatre jours ?

Les constats faits dans des pays qui ont diminué le temps de travail sont formels : les salariés travaillant quatre jours de travail par semaine sont plus reposés, moins stressés et plus efficaces car bénéficiant de plus de temps libre. Les habitués du télétravail par exemple s’organisent de façon autonome, et se donnent les moyens de, comme le disait Voltaire : « cultiver leur jardin ». Si certains philosophes ont vu dans cette phrase l’évocation d’un enrichissement intellectuel, il semble bien que pour 56% des français qui vivent en maison individuelle*, ce temps libéré soit consacré en grande partie à l’embellissement de leur cadre de vie.

Lors de la crise, vous êtes restés plus de temps chez vous, appréciant la baisse des dépenses liées aux trajets, et en avez peut-être profité pour faire des travaux dans la maison, pour entretenir votre jardin. Celui-ci est redevenu le cadre idéal de votre vie familiale, de vos activités de plein-air, et vous avez peut-être envisagé de le modifier par des aménagements que vous repoussiez jusqu’ici !

C’est donc peut-être le moment de décider de la pose d’un grillage et/ou d’un brise-vue qui permettent de clore votre propriété de façon esthétique. Dans votre désir d’aménagement vous pouvez décider d’installer un gabion qui permet de créer des designs originaux tout en obstruant ce que vous voulez. Enfin, afin de sécuriser votre résidence, nous vous proposons une large gamme de portillons et portails en aluminium galvanisé qui résistent au temps et aux intempéries.

En cliquant sur le site https://clotures-grillages.com/blog vous découvrirez l’ensemble de nos produits et en parcourant notre Blog « bien au jardin » vous trouverez toute l’actualité des produits du jardin, des astuces qui vous permettront d’embellir votre espace vert, des activités ludiques à pratiquer en famille ou des infos concernant votre potager.

Nous travaillons sans cesse à vous proposer des produits en accord avec nos convictions environnementales, et notre conception du temps libre.

*source INSEE – en 2017

.