Clotures Grillages
FormatArticle2.0 820x2802
Publié le 31-05-2021

Confinement et gourmandise avec Philippe Etchebest

Selon une étude menée par IFOP et le site Clotures-grillages.com, Philippe Etchebest est la personnalité avec laquelle les Français aimeraient être confinés dans leur jardin.
Découvrons le classement et quelques chiffres issus de cette étude et regardons de plus près l’évolution de l’utilisation du terme confinement.

Une personnalité pour animer un confinement dans son jardin

 

En tant que spécialiste de l’aménagement des espaces extérieurs, l’entreprise Clotures-grillages a missionné l’IFOP pour réaliser une enquête permettant de faire découvrir aux Français leurs habitudes en termes de clôtures et de délimitation des espaces.

Cette étude a été menée auprès d’un échantillon de 1004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et par catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire autoadministré en ligne du 28 au 30 avril 2021. »

Dans le cadre de cette étude, les Français ont été interrogés sur la période de confinement pour connaître la personnalité qu’ils choisiraient pour animer leurs journées, s’ils devaient être confinés dans leurs jardins.

Philippe Etchebest se place comme le vainqueur incontesté. Il arrive en tête du classement et est la personnalité avec laquelle les Français aimeraient le plus être confinés dans leur jardin : une confirmation de leur gourmandise.
Avec une petite nuance chez les plus jeunes entre 18 et 34 ans, pour qui le duo McFly et Carlito se hisse au niveau du chef cuisinier. Un choix cornélien entre rires et bons petits plats.

Dans un contexte où la gourmandise est à l’honneur, pas étonnant que l’émission de TOP CHEF diffusée sur M6 continue de réunir plus de 3,4 millions de passionnés de petits plats, soit 16,0 % de part d’audience sur l’ensemble du public, d’après les chiffres de Médiamétrie.

Nul doute que les  téléspectateurs seront au rendez-vous mercredi 2 juin pour la demi-finale de TOP CHEF. D’autant plus que le suspense reste complet puisque lors des dernières épreuves de qualification aucun candidat n’a été éliminé.

Les trois candidats encore en lice sont :

  • Matthias dans la brigade de Philippe Etchebest
  • Mohamed avec la cheffe Hélène Darroze
  • Et Sarah soutenue pour le chef de brigade Paul Pairet.

Et vous qui soutiendriez-vous et quelle personnalité voudriez-vous accueillir dans votre jardin pour animer vos journées en cas de confinement?

Si vous étiez confiné dans votre jardin, qui choisiriez-vous pour animer vos journées ?

Les activités partagées dans le jardin

Avec un tel classement des personnalités, pas étonnant que l’activité partagée dans le jardin, la plus plébiscitée par la population française soit la prise de repas en extérieur.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le jardinage en famille n’a pas le vent en poupe auprès des Français. Ces derniers, plus épicuriens, lui préfèrent des activités gourmandes (repas en famille, barbecues) ou détente. Le jardinage partagé en famille n’arrive qu’en 5 ème position avec 21% des voix. Ce passe-temps très apprécié des Français serait donc plus une activité solitaire, un moment pour soi.

Manger dans le jardin est l’activité partagée préférée des français3
Manger Dans Le Jardin Activite Pref

Les autres personnalités du classement

Philippe Etchebest personnalité favorite des Français s’ils devaient choisir un animateur TV ou un youtubeur pour animer leurs journées.

Seuls Mac Fly et Carlito, ont réussi à l’égaler auprès de la population des 18-24 ans.

Karine Lemarchand arrive en deuxième position avec 9% des voies.

 

Liste complète des personnalités proposées dans le sondage :

ST des animateurs TV

 

Cyril Hanouna, pour des discussions sans filtre 4%
Samuel Etienne, pour en profiter pour s’instruire 6%
Denis Brogniart, pour amener de l’aventure dans cette épreuve 5%
Nikos Aliagas, pour une ambiance spectaculaire 4%
Karine Le Marchand, pour une oreille attentive 9%
Philippe Etchebest, pour manger de bons petits plats 24%
Elise Lucet, pour mener l’enquête 6%
Marie-Sophie Lacarrau, pour suivre l’actualité 5%
 

Influenceurs Youtube

 

Squeezie, pour des conversations sans fin 2%
McFly et Carlito, pour une bonne dose de rire 6%
Natoo, pour des journées avec ta bonne copine 1%
Lena Situations, pour rester à la pointe de la mode 1%
Aucun de ces animateurs 27%

A noter qu’avec l’âge les Français ont moins envie qu’un des animateurs TV ou YouTubeurs proposé dans l’étude les accompagne dans leur jardin

–> 84% des 18-34 ans sont tentés,

–> 72% des 35-64 ans

–> et seulement 63% des 65 ans et plus

Utilisation du terme confinement

Un confinement un terme que l’on souhaiterait à présent ne plus entendre. Imprévisible et inattendue, à partir de mars 2019 l’utilisation massive du terme « confinement » intervient en France à la suite de l’apparition du Covid-19.

Des périodes compliquées au niveau sanitaire et économique qui ont aussi permis à certaines personnes de se recentrer et de trouver de nouvelles passions comme la cuisine par exemple.

Les méthodes et précautions à prendre en vue d’éviter la diffusion d’une maladie sont appelées les mesures prophylactiques. Mais lorsqu’à partir d’avril 2020 des mesures fortes doivent être prises pour éviter la diffusion du COVID19, on parle plutôt de « Confinement » et « des gestes barrières ».

« Confinement », voici un terme dont d’utilisation va rentrer dans le vocabulaire usuel de la population française. Une population qui dans la grande majorité n’a jamais été directement confrontée à une épidémie dont les mesures de protection impliquent un confinement.

La littérature a pu nous donner certains exemples de ce type de cloisonnement comme dans la peste d’Albert Camus. Mais le terme « Confinement » n’est jamais utilisé.

Dans La Peste, Albert Camus utilise vingt fois « quarantaine », douze fois « isolement », huit fois « fermeture » (des portes de la ville/de la cité) » ou sans complément, dans des emplois où pourrait se substituer le nom confinement dans son usage d’avril 2020 :

« Le préfet prit sur lui, comme il disait, d’aggraver dès le lendemain les mesures prescrites. La déclaration obligatoire et l’isolement furent maintenus. Les maisons des malades devaient être fermées et désinfectées, les proches soumis à une quarantaine de sécurités. (Camus, 1957 [1947], p. 55) … »

Utilisation du terme confinement et évolutions des recherches

La mesure sanitaire de confinement désignant l’interdiction de déplacement en France et aussi utilisé dans les expressions « confinement de la population », « confinement national » ou « confinement partiel » été mise en place à trois reprises :

  1. du 17 mars à 12 h au 11 mai 2020 (non inclus, soit 1 mois et 23 jours)
  2. du 30 octobre au 15 décembre 2020 (non inclus, soit 1 mois et 14 jours)
  3. du 3 avril au 3 mai 2021 (non inclus, soit 28 jours).

Google Trends, l’outil d’analyse des recherches sur le moteur de recherche nous montre que cette évolution des recherches coïncide parfaitement avec ces périodes dans toute la France.

Nous espérons à présent que la période des confinements est terminée et que par ce fait la courbe des recherches ne remontera plus.

En découvrir plus :

.