Clotures Grillages
Que planter dans son jardin au printemps ?
Publié le 25-03-2020

Que planter dans son jardin au printemps ?

Les gelées de l’hiver s’éloignent, la nature s’éveille, les bourgeons apparaissent et les plantations peuvent débuter. Comme vous le savez, l’équinoxe de printemps a eu lieu Vendredi 20 Mars.
Cette saison rime souvent avec activités au jardin afin de le préparer pour l’été.
Du mois de Mars au mois de Juin, c’est la saison parfaite pour planter bons nombre de végétaux.
De plus, avec les événements actuels, il est important de s’aérer dans le jardin tout en faisant participer les enfants de façon ludique.

Voici une sélection non exhaustive d’arbres, d’arbustes, de fleurs et de légumes choisis par l’équipe de Bien au Jardin pour profiter au maximum de son extérieur.

Quels sont les critères à prendre en compte ?

Si vous désirez planter un végétal, il est important de se poser les bonnes questions mais surtout de prendre en compte certains critères pour le bon développement de celui-ci.

La superficie du jardin

Il est souvent conseillé de ne pas planter d’arbre de plus de 15m de haut dans un jardin d’une superficie inférieure à 1500m². En effet, il procurera alors trop d’ombre à la pelouse, aux autres plantations mais aussi à l’habitation. Dans les jardins plus restreints, préférez les petits arbres d’ornement qui atteignent 8 à 10-12m.

Le climat

En France, le climat est tempéré. Cependant, le littoral et les nombreux reliefs présents sur notre territoire font que notre pays connait différents climats. C’est pourquoi il est important de se renseigner sur les conditions météorologiques acceptées par vos végétaux avant de les planter. Les températures d’un hiver dans le nord sont différentes d’un hiver dans le sud-est par exemple.

Voici une carte représentant la rusticité en France, c’est-à-dire les températures les plus froides dans lesquelles les plantes sont capables de vivre selon les zones géographiques.

Carte Zones Rusticite

La nature du sol

La nature du sol détermine en grande partie les plantes à installer au jardin. Argileux, limoneux, sableux ou calcaire, il est primordiale de la connaitre avant de planter quoi que ce soit. Les végétaux trouvent les éléments nutritifs, l’eau et l’air dans le sol. Les caractéristiques du sol vont conditionner le bon développement des plantes.

Le temps d’entretien

Si vous ne disposez pas d’énormément de temps pour planter, arroser, élaguer, etc… vos végétaux, il est alors préférable de s’orienter vers des variétés qui n’en nécessitent que peu.

L’emplacement

C’est peut-être le critère le plus important. Il faut penser à la taille de l’arbre/arbuste adulte. Il peut être planté pour cacher un élément indésirable, pour créer de l’ombre et même donner l’impression d’agrandir le jardin. Il est aussi important de se renseigner sur les distances légales entre un arbre et la clôture du voisin, de même pour la taille des racines qui peuvent être dévastatrices.
Voici les réglementations en vigueur : Si votre arbre fait moins de 2m de haut, il doit alors être planté à au moins 50cm de la clôture, si il fait plus de 2m, il doit alors être planté à au moins 2m de cette même clôture.

Réglementation distance plante

Les arbres et arbustes

Le printemps est l’un des meilleurs moments pour planter un arbre. Cependant, c’est un acte qui se doit d’être réfléchi car il vous implique sur des dizaines d’années. Voici une liste de 5 arbres et arbustes choisis par nos soins.

Le yucca

Cet arbuste est actuellement très à la mode. Nous le voyons un peu partout que ce soit dans les jardins ou les jardineries car il peut se planter en pot comme en terre.
Cet arbuste succulent originaire d’Amérique centrale se retrouve sous différentes formes : plante vivace, arbuste ou petit arbre.
Il faut le planter dès lors de le sol se réchauffe mais pas n’ importe où. En effet, il ne pourra être planté en terre que dans une zone géographique où le climat est doux.
Une fois planté, il ne nécessite aucun entretien s’il est au soleil et que le sol est bien drainé. Sa floraison estivale à clochettes blanche est spectaculaire.

Le sabal

Ces palmiers aux larges feuilles en éventail sont encore peu répandus dans nos jardins malgré sa très bonne rusticité.
En effet, ils poussent dans toutes les régions méditerranéennes et même plus à l’intérieur des terres.
Sa croissance est souvent lente car il demande énormément de chaleur pour pousser, il ne faut donc pas s’inquiéter.
Cet arbre confère souvent une très bonne esthétique lorsqu’il est isolé dans un jardin. Il est généralement mature au bout de 10 ans et fleurit sous forme de grappes contenants de petites fleurs blanchâtres.

Le figuier

Figuier Printemps

Mars est le mois parfait pour planter un figuier, arbre robuste qui s’adapte à de nombreuses régions car il est rustique à -15°C. Cependant, si vous habitez dans des régions froides en hiver, il est préférable de le pailler et peut être même le recouvrir d’un voile d’hivernage lors de la saison la plus rude.
Sa taille adulte est à prendre en compte car il peut mesurer jusqu’à 5m de haut.
Concernant son entretien, il est vivement conseillé de tailler les jeunes figuiers afin de favoriser la ramification. Cette pratique est à faire au début du printemps, puis en Avril il est recommandé de pincer les jeunes rameaux, c’est-à-dire sectionner l’extrémité des bourgeons.

Le cerisier

Cerisier Printemps

Seul le cerisier en conteneur peut se planter au printemps. Il sera cependant nécessaire de l’arroser de façon abondante et régulière pour qu’il puisse développer ses racines.
Pouvant vivre jusqu’à 100 ans, cet arbre est un superbe investissement.
Vous pourrez profiter de ces divins fruits tout l’été. Pour cela, il est préférable de la planter à l’abri des vents froids, plutôt au soleil. Il s’adapte à tous les climats présents en France, mais il est tout de même préférable de le pas le planter dans des régions montagneuses à plus de 1000m d’altitude.

Le rhododendron

Rhododendron Printemps

Cet arbuste dispose d’un feuillage persistant et d’une floraison magnifique. Il faut idéalement le planter dès le mois de Mars, et si l’installation se fait dans des conditions optimales, le rhododendron ne nécessitera alors que de très peu d’attention.
L’exposition soleil mi-ombre est parfaite pour cet arbuste, de même pour les sols acides (très important), légers et bien drainés.

Les fleurs

On peut planter des fleurs presque toute l’année, mais au début du printemps, c’est le moment idéal pour plus de 200 fleurs. Nous vous exposons ici notre sélection.

Les coquelicots

Coquelicots Printemps

C’est la fleur qui inspire le plus les peintres et les poètes. Le coquelicot est parfait pour occuper les espaces secs et ensoleillés du jardin grâce à se belle couleur rouge éclatante.
Pour le planter, il faut attendre la fin des grosses gelées, c’est pourquoi les mois de Mars et Avril s’y prêtent tout particulièrement.
Planter des coquelicots en semis est très facile, mais il ne faut pas mettre moins de 5cm entre chaque plant.
Il ne craint pas la sécheresse, c’est pourquoi il est nécessaire de le semer en plein soleil, dans un sol sec, pauvre voir même caillouteux.

Les bégonias

A l’image des coquelicots, la plantation de bégonias nécessite la fin des grosses gelées. Leurs commercialisation se fait sous forme de bulbe, nommés tubercules, qu’il faut planter en extérieur.
Ces fleurs craignent le soleil, préférant pousser en situation semi-ombragée, dans un sol bien drainé et fertile qui conserve de l’humidité.
Lors de la végétation des bégonias, il est conseillé de maintenir la terre humide. Et pour une floraison plus longue, il est nécessaire de souvent enlever les fleurs fanées.

Les pivoines

Pivoine Printemps

La pivoine est elle aussi vendue en conteneur. Il faut choisir avec soin son emplacement car elle n’aime pas la transplantation. Si tel est le cas, elle pourra mettre jusqu’à un an pour refleurir.
Elle s’adapte à tout type de sols contenants de la bonne terre de jardin, mais elle préfère cependant les sols riches, bien drainés et plutôt acides.
Très exigeantes, les pivoines doivent être plantées en situation abritée mais bien ensoleillée.

Les pétunias

Le pétunia est une fleur facile d’entretien. Sa floraison longue et abondante, aux couleurs variées et éclatantes, s’épanouit du printemps jusqu’aux premières gelées.
Ces fleurs sont les stars des balcons, terrasses et rebords de fenêtres.
Avec sa large période de floraison (de Mai à Octobre), ces fleurs en forme de trompettes peuvent s’associer facilement à de nombreuses autres plantes estivales, ce qui peut permettre de diversifier vos plantations.
Etant une place vivace, le pétunia a besoin d’un grand nombre d’heures d’ensoleillement quotidien.
Les semis de pétunias se font de février à mars, en terrine et au chaud.

Les œillets d’inde

C’est une plante qu’on aime habituellement semer au beau milieu du potager pour lutter contre les pucerons ou encore les nématodes. Très florifère et facile à cultiver, elle peut aussi être planté pour embellir un jardin.
La plantation est une étape importante car c’est elle qui conditionne la croissance de la plante et la belle floraison de l’œillet d’Inde.
Acheté en jardinerie, il faut le semer à partir du mois d’Avril. Il faut mélanger la terre du jardin avec un terreau spécial fleurs fleuries.
En semis, il faut effectuer un semis sous abri à partir du mois de Février, puis le repiquer en Avril avant de le mettre en place en Mai.

Au potager

Légumes à planter au printemps

L’œillet d’inde fait parfaitement la liaison avec les plantations que nous pouvons effectuer dans notre potager au printemps.

Les betteraves

Elle se plait dans tous les types de sols. La culture de la betterave nécessite néanmoins une préparation en amont. En effet, l’automne précèdent sa plantation, il est recommandé d’incorporer un riche compost ou du fumier concentré.
Elle se cultive sans problème dans toute la France. Par été sec ou en région chaude, prévoyez un arrosage durant la phase de croissance du tubercule.

Les courgettes

Très prolifiques, les courgettes se cultivent facilement. De couleurs et de formes variées, une fois en place elles peuvent produire en quantité. Pour faire face à leur abondance, penser à les cuisiner en ratatouille ou les congeler pour en profiter pleinement à la saison froide.
On les sème en pleine terre à partir du mois d’avril. Cependant, il faut savoir qu’il est impératif d’effectuer une rotation des cultures, de ce fait il faut patienter 2 à 3 ans avant de replanter des courgettes au même emplacement.

Les blettes

A semer lors des mois d’avril et mai, la blette apprécie les sols assez riches et frais. C’est pourquoi, il est conseillé de l’abriter pendant les heures les plus chaudes de la journée pour que son pied reste au frais. Ses racines pivotantes nécessitent un sol profond.
Si vous l’achetez en godet, il faudra alors la planter plus tard.
Hautement décorative, cette plantation peut souvent se retrouver au milieu des jardins d’ornement.

Les aubergines

L’aubergine aime une exposition chaude et ensoleillée. Elle préfère un sol très riche en humus, frais, profond et bien drainé. L’abriter du vent est fortement conseillé.
Généralement plantée en pleine terre, certaines variétés peuvent cependant être installées en pot.
Une fois les graines plantées, il faut arroser régulièrement.
Il faut attendre idéalement une température moyenne d’environ 13°C pour les mettre en pleine terre. Sa température de croissance idéale est de 27°C. C’est pourquoi sa plantation est souvent plus tardive que les autres légumes évoqués dans cet article.

Les carottes

Les carottes apprécient les sols légers. Il faut semer les carottes dans une terre ameublie en profondeur et enrichie en humus. Éviter d’amender le sol (c’est-à-dire de l’enrichir) juste avant de semer ou de repiquer les carottes, l’idéal étant d’amender le sol à l’automne précédant et si la terre est lourde, apportez également du sable à cette époque.
Si votre terre contient de petits cailloux, il est important d’en enlever un maximum pour éviter de développer des racines fourchues.
Les semis de la carotte s’effectuent de février à juin.