Clotures Grillages
mood-plantes
Publié le 28-03-2019

Les plantes dépolluantes

Si les plantes arrivent de plus en plus dans nos maisons ce n’est pas purement décoratif à moins que vous vouliez créer une ambiance de « jungle ».

Plusieurs études se sont menées et plusieurs chercheurs ainsi que des scientifiques se sont penchés sur le sujet, nous allons vous expliquer le fonctionnement ainsi que les plantes les plus présentes dans nos maisons et leurs pouvoirs dépolluant.

Comment les plantes fonctionnent-elles ?

Un processus vise à synthétiser les matières nécessaires à la plante. Grâce au dioxyde de carbone (Co2) absorbé et l’énergie solaire,  les plantes dégagent l’oxygène (o2) nécessaire au bon fonctionnement des animaux et des hommes. C’est la photosynthèse.

D’après une étude menée dans les années 1980 par la NASA qui visait à dépolluer l’air des navettes spatiales à l’aide des plantes, les chercheurs ont conclus que certaines plantes ont des vertus dé-polluantes en filtrant d’autre gaz que le Co2.

C’est après le retour de cette étude que les plantes ont envahi nos intérieurs mais il faut savoir que toutes les plantes ne fonctionnent pas de la même manière, certaines dépolluent des gaz en particuliers d’autres pourraient carrément bloquer les ondes.

Mise en garde:

Certaines plantes produisent des matières pouvant-être toxique lorsque le processus de photosynthèse ne s’effectue plus, quand elles sont plongées dans le noir. Il faut donc prendre ses précautions et se renseigner sur les plantes avant de s’en procurer si on possède des enfants en bas âge un peu curieux ou des animaux gourmands.

Quelques plantes avec le plus de capacités de dépollution :

Avant toute chose, la liste des molécules absorbées par ces plantes pour que vous compreniez l’importance de celles-ci dans un habitat.

  • Le benzène est une molécule issue des hydrocarbures, elle est présente dans les parfums, les détergents et les pesticides. C’est une molécule inflammable et nocive a grosse quantité.

  • Le formaldéhyde ou méthanal est un gaz issu d’une combustion incomplète. Il est présent d’avantage en intérieur. L’homme en produit en petite quantité.

  • Le trichloréthylène est un composé moléculaire contenant du chlore, c’est un solvant. Il est toxique lorsque qu’il est exposé à des flammes ou fortes chaleurs.

  • Le toluène est similaire au benzène, il est utilisé comme solvant dans les usines pour dissoudre les graisses.

  • Le xylène est un dérivé du benzène, il est rejeté en quantité par les industries et est dangereux pour l’environnement.

  • Le monoxyde de carbone sans doute le gaz le plus dangereux, il est inodore pour l’homme. Son émanation est due aux combustions incomplètes. Lors d’un feu celui-ci se propage rapidement et fait manquer d’oxygène. Une intoxication est souvent mortelle.

  • Les ondes sont sans doutes démenties par les chercheurs, elles peuvent être négative pour l’homme. Elles peuvent causer des maux de tête, du stress et agir sur le comportement de l’homme. Nous ne savons pas encore si elles sont totalement néfastes pour l’homme.

Dragonnier

Dracæna deremensis

C’est une plante originaire d’Afrique tropicale, ses feuilles se développent au bout d’un petit tronc.

Le dragonnier ne nécessite pas d’une grande exposition à la lumière et se contente parfaitement de la chaleur d’intérieur (18 à 25°C)

Molécules absorbées sur une échelle de 1 à 3 :

Benzène : 1

Formaldéhyde : 3

Trichloréthylène : 2

Xylène : 1

Plante araignée

Chlorophytum comosum

La plante araignée est originaire d’Afrique du Sud.

Elle tient son nom du à sa forme de feuilles retombantes généralement composées d’une partie blanche à son centre.

Molécules absorbées sur une échelle de 1 à 3 :

Benzène : 3

Formaldéhyde : 2

Monoxyde de carbone : 3

Toluène : 3

Xylène : 2

Ficus sabre

Ficus binnendijkii 'Alii

Le ficus sabre est originaire d’Inde.

Il se distingue par son feuillage abondant, c’est une plante qui nécessite peu d’eau.

Molécules absorbées sur une échelle de 1 à 3 :

Benzène : 1

Formaldéhyde : 2

Trichloréthylène : 1

Toluène : 1

Xylène : 1

Cactus

Cactaceae

Les cactus sont nombreux, il en existe une multitude. Ce sont des plantes habituées aux milieux sec et arides.


Ils ne nécessitent pas de beaucoup d’eau, vu qu’ils en sont gorgés. Cette faculté à pour effet de bloquer partiellement les ondes.


Les ondes peuvent transmettre du négatif a l’homme, une grande exposition entraînera fatigue, maux de tête ou encore du stress. C’est pour cela qu’il est conseillé d’avoir des cactus ou encore un arbre de jade a proximité de son bureau ou des zones exposés aux ondes.

Ce qu’il faut retenir

  1. Les plantes sont l’essence de la vie, la première présence sur Terre et il faut comprendre qu’elles ont une capacité d’adaptation.
  2. Elles absorberont sans doute d’avantage de molécules nocives un jour.
  3. Elles sont particulièrement efficace en intérieur si vous possédez des sources de grandes chaleurs (cheminée, poêle etc…).
  4. Les cactus absorbent les ondes grâce à la barrière naturelle de l’eau qui les composent en masse.