Clotures Grillages
compost-bois

Comment réduire ses déchets ?

Le compost est un bon moyen de donner une seconde vie aux déchets organiques biodégradables, il va permettre d’obtenir un composé riche en minéraux, idéal pour les semis et les pieds de votre potager.

Comment fonctionne le compost

C’est une pratique visant à accélérer la décomposition des matières organiques en sel minéraux et humus. Il faut bien l’aérer, les bactéries aérobies présentes nécessitent de l’air.

Le temps de fabrication varie entre chaque type de compost. Pour avoir un compost de qualité il faut respecter l’équilibre de celui-ci dans un rapport azote/carbone afin que les micro-organismes se reproduisent et favorisent la décomposition.

Les matières carbonées : Elles sont issues des déchets secs, durs et bruns (paille, sciure de bois, papier, carton). Ces matières vont produire de la chaleur grâce à la décomposition mais ce n’est pas pour autant qu’elles se dégradent facilement.

Les matières azotées : C’est les déchets verts et humides (gazon, épluchures fruits et les restes de légumes). Les bactéries adorent ces matières pour se nourrir et donc se reproduire. Ce qui va engendrer l’équilibre et la décomposition pour un bon compost.

Il faut donc mélanger avec parcimonie ces déchets. De ce fait, le carbone doit avoir un taux de 20 à 30 fois supérieur à l’azote selon la composition chimique des déchets.

Réduire ses déchets grâce au compost

Les déchets compostables représentent en moyenne un peu plus de 30% des ordures ménagères.

Le fait de se procurer un compost permet donc d’alléger ses poubelles et d’avoir un engrais naturel particulièrement efficace sur vos semis et plantation tout au long de l’année.

Les déchets bénéfiques :

  • Marc de café avec filtre

  • Epluchures de légumes, fruits

  • Fleurs fanées

  • Pain sec ou rassis (mais le pain perdu c’est bon quand même…)

  • Le papier journal, mouchoir

  • Coquilles d’œufs concassés

  • Feuilles mortes, paille, brindilles, gazon

  • Sciure de bois

  • Thé avec sachet (sans agrafe)

Les déchets néfastes :

  • Poissons / viandes

  • Les écorces d’agrumes

  • Épluchures de poires et pommes de terre (maladies)

  • Mauvaises herbes porteuses de graines (favorise la prolifération)

  • Plantes malades

  • Os

  • Coquillages

  • Produits laitiers

  • Graisses

Nous vous conseillons de vous renseigner sur les valeurs carbone / azote des éléments si dessus présents un peu partout sur internet afin d’équilibrer votre compost.

terre-compost

Les différents types de compost :

Il existe plusieurs types de composts, cela dépend de qu’est-ce qu’on y met dedans. Le processus change légèrement mais le résultat reste le même. Du bon engrais bien frais !

  • Le compost végétal : Il est fait qu’à partir de matière végétal. Aucune matière animale dedans.

  • Le compost toilettes sèches : la paille et les copeaux de bois vont aider à tuer le pathogène présent dans les sucs. Toutefois il est conseillé de le composter pendant 2ans pour éviter les risques sanitaires.

  • Compost communautaire : On en retrouve dans des centres de compostage. Il est essentiellement fabriqué à partir de matières végétales. On peut l’acheter sous forme de sac directement dans la communauté.

  • Compost maison : C’est le compost de monsieur-tout-le-monde, il est composé matières végétales (épluchures, fleurs fanées…). Il a l’avantage d’être gratuit à condition de savoir bricoler un petit peu !

  • Le lombricompostage : C’est le meilleur compostage. Il inclut le travail des vers qui accélèrent le processus de décomposition organique. On peut le faire en appartement dans une boîte, ce qui fait son succès.

Voir nos derniers articles