Clotures Grillages
babees
Publié le 03-04-2019

Les abeilles : l’essence de la vie

Les scientifiques estiment l’arrivée des abeilles sur Terre entre 100 et 150 millions d’années avant l’Homme. Elles contribuent à l’évolution des biodiversités grâce à l’énorme travail de pollinisation qu’elles fournissent et donc aux autres espèces depuis la nuit des temps.

Il existe plus de 20 000 espèces d’abeilles, dont environ 1000 en France. Elles ne produisent pas toutes du miel et certaines sont solitaires. C’est l’Apis mellifera qui est la plus connue en France.

Les abeilles représentent environ 80% de la pollinisation

La pollinisation est un phénomène naturel qui consiste à la reproduction des arbres et des plantes à fleurs. C’est généralement le vent qui s’occupe de polliniser les arbres. En revanche les abeilles assurent l’évolution des ruches grâce au nectar et au pollen qu’elles déposent sur leurs pattes arrière. C’est de cette façon, en passant de fleurs en fleurs qu’elles pollinisent l’environnement

butineuse

Le fonctionnement d’une ruche

Les abeilles ont un rôle bien précis au sein d’une ruche, elles sont confrontées aux différentes tâches pendant un cycle de vie très pointilleux.

La reine est l’élément clef de la ruche. Elle sort uniquement de celle-ci pour le vol nuptial, ensuite elle retourne pondre des œufs. S’il l’œuf est fécondé la larve deviendra une femelle, s’il l’est pas, la larve deviendra un mâle.

Les mâles servent uniquement à la fécondation des ruches, ils sont chassés à la suite de l’accouplement.

Les ouvrières

  1. Les nettoyeuses: Lorsque qu’une larve émergent, elle devient nettoyeuse.
  2. Les nourrices : Elles alimentent les larves avec du miel et de la gelée royale.
  3. Assistante de la reine : Les assistantes aident la reine dans sa tâche en l’aidant à manger et s’hydrater.
  4. Les bâtisseuses: Elles fabriquent la cire, ce sont elles qui sont en charge de la construction des rayons alvéolaires.
  5. Les ventileuses: Elles régulent la température de la ruche et le taux d’humidité présent dans celle-ci.
  6. Les gardiennes: Elles protègent la ruche contre toute intrusion, elles sonnent l’alarment aux autres abeilles lorsqu’elles perçoivent une menace.
  7. Les butineuses : C’est l’ultime tâche d’une abeille, elle s’envole de la ruche pour récolter les ressources nécessaires au développement de sa ruche mais aussi de l’environnement. Elle mourra de fatigue.

Une espèce menacée

Malgré le système de reproduction poussé des abeilles, leur taux de mortalité ne cesse d’augmenter chaque année. Le climat, les pesticides, les maladies ou encore les frelons asiatiques ? Beaucoup d’options s’offrent aux théories sur la disparition des différentes espèces d’abeilles dans nos jardins.

Cependant l’homme commence à prendre conscience de l’importance de ces petits insectes pour le développement de l’environnement.  Plus d’un tiers de la production mondiale résulte du travail des abeilles, si elles viennent à disparaître, notre système de consommation en sera totalement affecté.