Clotures Grillages
pollen
Publié le 27-03-2019

Le printemps n’arrive pas seul, le pollen est là !

Comme vous le savez, le pollen est essentiel à la reproduction des plantes et à la fabrication de miel ; mais pas aux 30% des français qui sont allergiques au pollen et vivent quasiment 6 mois de l’année entre les rhumes et les irritations des yeux.

Avec l’arrivée du printemps, les premières fleurs bourgeonnent et se préparent à la reproduction grâce au pollen contenu dans les étamines. Il doit se déposer sur le pistil qui contient l’ovule de la plante. La pollinisation se fait principalement à l’aide du vent et des insectes pollinisateurs (abeilles, papillons, Oedemeres,…).

Pourquoi le pollen est-il un allergène pour l’homme ?

Certaines personnes sont prédisposées à résister aux pollens, cela dépend de l’environnement dans lequel un individu grandit. Si un enfant grandit à la campagne il sera plus exposé aux différents pollens et développera les défenses immunitaires nécessaires pour supporter l’effet allergène des pollens.

Chaque individu réagit différemment aux différents allergènes, cela dépend de l’environnement génétique de la personne.

Les défenses immunitaires du corps humain réagissent au pollen car il s’agit d’une substance étrangère à l’organisme, ce qui fait de lui un allergène et provoque tous les symptômes liés aux allergies.

Comment se répand le pollen

allergies pollen

Quels sont les symptômes d’une allergie au pollen ?

L’allergie au pollen touche beaucoup de monde et il est facile de savoir si quelqu’un est allergique, il sera atteint des signes suivants :

  • Nez bouché, crise d’éternuement, écoulement nasal (rhinite)
  • Yeux rouges, conjonctivite (larmoyant)
  • Démangeaisons au niveau du palais, des oreilles, du nez, des yeux

Les mucus peuvent s’accumuler dans les sinus et faire pression, pouvant provoquer des maux de tête.

⇒Attention : Les allergies à répétition non-soignées peuvent provoquées l’apparition de l’asthme.

Comment atténuer les crises :

Quelques gestes simples du quotidien pour éviter au plus le contact avec les pollens :

  • Si vous avez le nez bouché, il vous suffit de vous concocter une solution saline afin de vous nettoyer des pollens coincés. Pour cela une demie cuillère de sel dans 250 ml d’eau, faites bouillir quelques instant et elle sera prête. Vous pouvez aussi vous procurer des solutions salines en pharmacie, mais cela vous coûtera plus cher qu’une pincée de sel et de l’eau. Mouchez-vous régulièrement et ne reniflez pas, cela ne fera que diffuser d’avantage le pollen dans vos conduits nasales.
  • Ne vous frottez pas les yeux, cela ne fera qu’augmenter les démangeaisons, vous pouvez vous protéger avec des lunettes de soleil afin de vous protéger des pollens et du soleil bien sûr ! Si vous êtes atteint de démangeaisons, rincez-vous les yeux avec de l’eau. Vous pouvez le faire avec une pipette ou une petite poire prévue à cet effet pour éviter d’en mettre partout.
  • Lavez vos cheveux avant de dormir, c’est très important ! Le pollen se dépose sur les oreillers et risque de vous affecter tout au long de votre sommeil pouvant causer des troubles respiratoires à long terme.
  • Évitez de rouler en voiture avec les fenêtre ouverte, cela évitera que le pollen stagne dans l’habitacle.

Anticiper l’avènement du pollen afin d’éviter les crises quotidienne

Il faut savoir qu’il y a plusieurs sortes de pollen transporté dans l’air, ceux-ci peuvent émerger de :

  • Janvier à mai pour les arbres (aulne, noisetier, frêne, charme, bouleau, chêne)
  • De mai à juillet pour les graminées (Fléoles des prés, seigle,blé)
  • De juillet à octobre pour les herbacées (ambroisie, plantain, armoise)

Bien sûr cela varie selon le climat et les saisons et l’endroit où vous vous situez.

Il faut éviter l’avant et après orage qui sont les pires moments pour les allergiques, les pollens redescendent et s’accumulent sur le sol.

Vous pouvez consulter le site officiel pour suivre l’évolution des pollens selon les départements et même programmer une alerte par SMS si une alerte importante est lancée.