Clotures Grillages
Extrait article Que faire en automne dans son jardin
Publié le 27-09-2019

C’est l’automne : Quels sont les bons gestes à adopter dans son jardin ?

L’événement astronomique de l’équinoxe d’automne a officiellement eu lieu Lundi 23 Septembre à 9h50 heure Française. Cette saison se poursuivra jusqu’au solstice d’hiver qui lui aura lieu cette année le 22 Décembre. Avec ses journées plus courtes et plus froides, l’hiver approche rapidement. Que doit-on donc faire au jardin en automne ? Le préparer pour l’hiver bien entendu ! Voici quelques astuces qui peuvent se révéler décisives pour la santé de votre jardin. A vos sécateurs !

Faire rentrer la lumière

En Automne, le jardin passe au repos végétatif et il est important de l’élaguer. Effectivement, dès lors que les plantes jaunissent, leurs tiges se courbent vers le sol et/ou commencent à se ramollir, il est temps de les couper. En effet, les plantes commencent à ramener la sève vers leurs propres racines. Si elles ne sont pas coupées à temps, elles risquent de dépérir. Cependant, il faut être prudent : Cela varie en fonction de la variété de celles-ci. Pour avoir plus de détails et conseils, il est important de se référer aux informations présentes sur les étiquettes présentes sur les plantes ou en demandant directement auprès d’une jardinerie locale.

Tailler les haies

Fréquentes pour délimiter un terrain ou tout simplement pour créer des espaces variés dans un jardin, les haies réclament peu d’entretien, si ce n’est de les tailler une à deux fois par an. Cette période est le moment propice pour la dernière taille. Cela permet d’éviter qu’elles ne pourrissent à cause de l’accumulation d’humidité. Il faut les couper de manière uniforme sans quoi elles ne repousseront pas correctement en hiver. De même, une fois coupées, veiller à ramasser les feuilles tombées sur elles est très important : cela peut les empêcher de respirer et favorise leur pourrissement en les privant de lumière.

Tailler les haies

Entretenir sa pelouse

Ratisser son jardin

La pluie, le gel, le manque de soleil et le froid fond de l’hiver une saison particulièrement hostile pour le gazon. C’est pourquoi il faut le bichonner dès l’automne. Le premier soin est de le débarrasser des feuilles qui tombent abondamment des arbres à cette période. En effet, ces feuilles mortes maintiennent une quantité trop importante d’humidité et empêchent la pelouse de profiter de la lumière. Ratisser la pelouse régulièrement est donc très important pour pas favoriser la dégradation de votre gazon.

Une dernière tonte avant les vacances de la Toussaint serait l’idéal. Attention cependant : Veillez à ne pas couper trop haut ! Une herbe inférieure à 5cm serait préjudiciable. En effet, un gazon trop court ne sera pas capable d’absorber les faibles quantités de lumière présente à cette période de l’année. Ainsi votre pelouse sera épargnée par la formation de mousse et de champignons et résistera mieux aux parasites et aux mauvaises herbes.L’utilisation d’un engrais d’automne est aussi conseillée. Fertiliser sa pelouse dès maintenant pour l’aider à affronter l’hiver dans les meilleures conditions et lui assurer une bonne reprise au printemps peut être une option importante. Les engrais d’automne contiennent peu d’azote et beaucoup de potassium. Ce dernier permet aux pelouses de se renforcer et de d’améliorer la résistance au gel. L’azote quant à lui favorise la repousse, ce qui n’est pas adapté à l’hiver.

Composter

Une fois ces actions effectuées, il ne faut surtout pas jeter cette source abondante de matière organique. Bien au contraire, vous pouvez l’utiliser dans votre compost ! Les feuilles mortes, comme la paille, les brindilles, copeaux de bois, sont riches en carbone et doivent participer pour moitié à la composition du compost.

Composter ses déchets organiques

Faites donc votre stock pour les prochains mois, et abritez-le sous une haie, une bâche, ou dans des sacs. Tout au long de l’année, vous en déposerez régulièrement une couche sur les déchets verts, riches en azote : épluchures, fleurs coupées, tontes de gazon, etc… Cependant il veut mieux ne pas alimenter votre lombricomposteur avec tout cela.
Nous verrons un peu plus bas comment utiliser parfaitement les tontes de gazon.

Accueillir les insectes

Hotel a insectes

Voici une petite astuce qui s’avère très utile : Organiser l’accueil d’auxiliaires. Ce sont tous les insectes utiles à votre jardin. En effet, ce sont même les amis du jardinier. Ils aident à régulier le nombre de nuisibles tout en polonisant les fleurs et légumes. Le tout gratuitement et écologiquement. Pour qu’ils soient d’attaque au printemps, autant leur faire passer l’hiver sur place, dans votre jardin. Il faut donc pour cela installer des hôtels a insectes ou même des tas de bois pour les hérissons.
L’emplacement idéal pour les hôtels sont à une hauteur d’environ 2 mètres afin qu’ils soient à l’abri des prédateurs comme les chats.

Anticiper le froid

Comme indiqué plus haut, il ne faut pas jeter l’herbe après une tonte de pelouse ou de haies. En effet, ces déchets organiques peuvent être utilisés comme paillis à l’approche de l’hiver. Cette technique permet de protéger du froid votre potager ou même les plantes qui résistent mal au froid en recouvrant simplement vos parcelles fragiles. A cette période, il faut au moins 10 cm de paillage.
Concernant les plantes en pots, les rentrer reste la meilleure solution. Si vous n’avez pas la place adéquate, il est conseillé de les abriter des intempéries et/ou de les rapatrier vers la façade Sud de votre jardin/balcon.
Il est aussi tout à fait possible de couvrir entièrement vos plantes qui restent en extérieur avec du papier bulle ou autre.

Quoi planter ?

Même si une grande partie de votre jardin se prépare à un hiver douloureux, l’automne est aussi propice à la culture et au semis. Vous pouvez tout à fait continuer de profiter de votre potager en automne et en hiver.
Saison au temps encore doux, l’automne est idéal pour planter certains légumes que vous pourrez déguster quelques mois plus tard. De même pour les plantes, il faut s’y mettre dès à présent pour préparer le printemps.
Voici une liste non exhaustive de fruits, légumes et plantes qui riment avec automne.

Potager d'automne

Légumes

Nombreux sont les légumes qui sont à leur aise en automne. Commencer à planter ces légumes en cette période permet de préparer nos repas d’hiver. Qui n’aime pas un bon bol de soupe fumant un soir d’hiver ? Celle-ci devient encore meilleure avec des légumes frais de son propre potager.
A cette période vous pouvez encore planter les dernières laitues (jusqu’au mois d’octobre) ou les salades d’hiver comme la roquette ou la mâche. Outre les salades, bien d’autres légumes poussent encore facilement en automne. C’est le cas du radis, des épinards, l’artichaut, le panais ou encore la betterave. Dès mi-octobre, n’hésitez pas à planter votre ail et vos oignons en bulbilles.

Fruits

Si vous ne disposez pas d’arbres fruitiers (Pommiers, poiriers ou pruniers) ou de vignes,  peut de choix s’offrent à vous. Dans le potager, seul la rhubarbe peut pousser à cette période. En d’autres termes, il faudra être patient jusqu’au printemps prochain.

Plantes

L’automne est plus favorable pour planter certains types de plantes. Parmi celles-ci peuvent être plantés des aromates comme la coriandre ou encore le thym. Ils résistent très bien et son appréciés dans les soupes. De plus, c’est à cette période qu’on prépare les floraisons du printemps suivant. Septembre-octobre et la bonne saison pour ses bulbes comme les tulipes, les jonquilles ou les crocus. Toutes sont des plantes qui fleuriront naturellement à partir du mois de mars.
Concernant les roses, leur période de plantation se situe d’octobre à avril. Hors période des gelées. Cependant, une plantation en automne est préconisée car ils s’habitueront au froid, gagneront en robustesse et fleuriront véritablement la première année.

Vous l’aurez donc compris,  entretenir son jardin en automne est une étape primordiale dans l’année : Octobre, c’est le mois propice aux récoltes et aux plantations. Novembre est idéal pour les tailles et les élagages. Quant à Décembre, il exige la protection des plantes pour prévenir des galée. Le jardinage automnal est donc très dense et demande de rester actif en extérieur, même si l’on préférerait rester au chaud.