Clotures Grillages
Permaculture
Publié le 16-10-2019

Les bases de la permaculture

Le terme « permaculture » est la fusion des mots anglais « permanent culture ».  Le permaculture a pour but de créer un écosystème, une réelle osmose entre végétaux et animaux.  C’est la recherche de l’équilibre parfait afin de produire et récolter durablement fruits et légumes toute l’année.

Observer méticuleusement l’environnement et la biodiversité durant les saisons

Avant de vous lancer dans l’aventure de la permaculture, il faut comprendre le fonctionnement de la nature, de votre jardin et de ses alentours. Cela implique de connaître le comportement de la faune et de la flore durant chaque saison.

Analyser la résistance des plantes de votre jardin aux fortes chaleurs, aux températures négatives bref il faut prendre en compte toutes les données et caractéristique afin d’établir les meilleurs fonctionnements et associations de la biodiversité environnante. Le but de la permaculuture et que votre jardin soit totalement en autosuffisance. Prenez des notes, créer un herbier de votre jardin s’il faut.

permaculture

A vos marques, prêts ? COMPOSTEZ !!!

Vous pouvez commencer à composter en attendant d’avoir fini votre observation. Le compost sera votre meilleur allié. En plus de réduire considérablement vos déchets organique, le compost permettra d’accroître la croissance de vos futurs légumes en améliorant la qualité des nutriments présents dans le sol. Prenez bien garde au rapport carbone/azote, vous trouverez toutes les informations sur le compostage classique sur le site actubio

  • Si vous avez pas mal de temps devant vous, optez pour un compostage classique, il nécessite du temps et un peu de main d’œuvre pour son bon fonctionnement.
  •  Vous pouvez  également opter pour le lombricomposteur, ce compostage est rapide et ne nécessite pas beaucoup de main d’œuvre. Le lombricomposteur sollicite le travail des vers. Bien plus efficace que le compostage classique

Le compost est votre meilleur engrais.

composte automne

Le compagnonnage, la clef de la permaculture

Faire pousse plusieurs espèces de plante différente est très important en permaculture

Pour que votre jardin soit très productif il est essentiel de connaître le compagnonnage. Celui-ci a pour but de regrouper les variétés de légumes de façon complémentaire afin de créer une synergie.

Les plantes aromatiques effectuent un énorme travail en repoussant toutes sorte de parasite.

Vous pouvez trouver la liste des légumes complémentaire sur ce site

En permaculture on préfère intégrer plutôt que séparer les légumes.

L’aménagement de votre jardin

Une fois que vous avez observé suffisamment les moindres recoins et plantes de votre jardin et pris connaissance du compagnonnage de vos légumes vous pouvez commencer à réfléchir à un plan.

Diviser votre terrain en zone est une très bonne idée, vous pouvez ainsi décider de l’emplacement d’une serre. La serre va énormément servir à accueillir les semis et les futures boutures pour accroître rapidement vos cultures tout en les protégeant.

 

Un bassin d’eau

L’eau est la ressource à ne pas négliger dans un jardin. Récupérez l’eau de pluie peut s’avérer très bénéfique, vous ferez de grandes économies en plus de cela. Un bassin d’eau est très favorable à la permaculture. 

La marre d’eau est un élément important de votre jardin, il apportera l’eau nécessaire à la faune et également à la flore. Certes les moustiques s’inviteront à déposer leurs œuf dans la marre, mais pensez que ces larves sont aussi nécessaire à la biodiversité. Pour éviter une invasion de moustique, surtout avec les moustiques-tigres qui sévissent un peu partout en France, vous pouvez ajouter quelques carpes koi. Certains batraciens comme les grenouilles ou les crapauds sont aussi susceptible de venir s’installer et dévorer les petits insectes et larve de votre marre.

Le fait d’incorporer quelques plants aux bords de l’étang est une très bonne idée, en général les nutriments sont bien plus présents et les pieds sont rapidement en autosuffisance.

Les planches de cultures

Les planches de cultures restent facilement réalisables, il faut cependant prendre en compte le système de compagnonnage. Pensez à planter quelques légumes qui attirent les nuisible à l’écart de vos planche ou vos buttes. Il vaut mieux sacrifier quelques salades pour ne pas se faire envahir par les limaces ou les escargots par exemple.

Les buttes sont une très bonne alternative.  La création de butte est un système ingénieux et réfléchi, il permet de mettre facilement en place le compagnonnage des légumes à l’aide de certaines plantes aromatiques. De plus que les buttes sont fabriquer en sorte à ce que vos plantations soient en autosuffisance.

butte de culture

Comment accueillir la biodiversité dans un jardin en permaculture

L’hôtel à insecte

L’hôtel à insecte est un de vos meilleurs atouts dans la permaculture. En effet les insectes vous aiderons dans votre lutte aux parasites. Ils servent également à polliniser les plantes et les différentes fleurs des alentours. Certains insectes sont également la nourriture des oiseaux.

Composition d’un hôtel à insecte

  • Fagot de bois
  • Pot en céramique brisé
  • Parpaing
  • Pierre
  • Brindille
hotel insecte

Des nichoirs pour les oiseaux

Bien sûr il n’est pas nécessaire de mettre un nichoir ou des cabanes allez-vous me dire. Ils vivent de leur plein gré dans les arbres ou encore dans les haies. Cependant un nichoir peut mettre en sécurité un oiseau. C’est un moyen de les appâter et de faire comprendre aux différents oiseaux qu’il y a de la vie et que la biodiversité est importante aux alentours. C’est un argument de taille pour les convaincre de rester sur votre terrain. Nous avons rédigé un article sur comment faire revenir les oiseaux dans son jardin.

Le permaculture est une pratique vaste et très enrichissante. Connaître la nature et l’apprivoiser sont des tâches longues et difficiles. Si vous souhaitez commencer la permaculture n’ayez pas peur de faire des erreurs. Créer un jardin permaculture parfait avec les bonnes associations de plantes peut s’avérer très long. C’est plus qu’un jardin, cela doit venir aussi de votre état d’esprit de votre philosophie de vie.