Clotures Grillages
Tout savoir sur le CBD
Publié le 30-09-2021

Tout savoir sur le CBD

Depuis plusieurs années maintenant, le débat sur la légalisation du cannabis fait rage en France. Et une molécule s’invite de plus en plus dans le débat : le CBD.

Le chanvre est l’une des plus anciennes plantes cultivées par l’Homme. En effet, elle était, à l’époque néolithique, exploitée comme fibre textile, mais aussi pour ses vertus thérapeutiques pour les humains comme pour les animaux.
De cette plante est issue la fameuse molécule de CBD (ou cannabidiol). Son utilisation est de nos jours courante pour apaiser de nombreux symptômes comme le stress, les douleurs, le manque de sommeil ou encore les angoisses. Sa consommation est aujourd’hui légalisée par de nombreux pays européens dont la France, en raison de ses nombreuses vertus. Il est possible d’en trouver sous différentes formes.

Mais alors quel est son pouvoir d’addiction ? Quelle réglementation est mise en place en France ? Quels sont ses effets sur la santé ?
L’équipe du blog Bien au Jardin répond à toutes vos questions.

Le CBD, qu’est-ce que c’est ?

La plante de cannabis contient plus de 100 substances différentes appelées phytocannabinoïdes. Parmi ces substances, on retrouve le cannabidiol (CBD). Il fait partie de la famille des molécules de cannabinoïdes et est l’un des principes actifs de la plante. Il est généralement extrait de plantes de chanvre Sativa L qui sont connues pour leur faible taux en TCH (tétrahydrocannabinol).

Le THC est le principal cannabinoïde psychoactif présent dans le cannabis, c’est cette substance qui provoque la sensation de “défonce”. Contrairement au THC, le CBD n’est pas psychoactif, il ne contient que quelques traces de THC. Le taux maximum légal est de 0,2% en France, si ce taux est dépassé le produit est considéré comme stupéfiant.

Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?

Différence entre le THC et le CBD
Source image : nicovip.com

Le CBD et le THC sont tous les deux issus du plant de chanvre (ou cannabis). Comme expliqué précédemment, tous les deux sont des cannabinoïdes, c’est-à-dire des substances chimiques actives agissant sur les récepteurs de l’organisme. Cependant, ils sont opposés sur plusieurs points, car contrairement au THC, le CBD ne rend pas « stone ».
Lorsqu’ils sont consommés, les cannabinoïdes cherchent à se lier à des récepteurs présents dans notre corps. Ce sont les récepteurs du système endocannabinoïdes. Ceux-là différent en fonction de la molécule ingérée. Par exemple, le THC vise les récepteurs CB1 alors que le CBD a, lui, une faible affinité pour ces mêmes récepteurs CB1.

Explications : La consommation de THC imite en partie un neurotransmetteur naturellement produit par le corps humain : l’anandamide qui est plus communément appelé la molécule du bonheur qui joue un rôle dans la douleur, la motivation et la mémoire. Celle-ci active alors les récepteurs CB1.
Le CBD quant à lui ne joue pas directement sur les CB1 et est même un antagoniste à ces récepteurs. Il supprime même les possibilités d’activation de ces récepteurs lors d’une consommation de THC.
Pour résumer, le THC stimule directement les récepteurs CB1 alors que le CBD s’y oppose en inhibant ainsi les effets psychoactifs du THC.

Récepteurs CB1 : Différence THC et CBD

La législation autour du CBD

Le CBD est en forte expansion que ce soit en France ou partout dans le monde. De ce fait, chaque pays dispose de sa propre législation le concernant en termes de production, possession, vente et consommation.

La production

La loi française autorise la culture du chanvre (variété de cannabis ayant un taux de THC très bas) uniquement dans des cas précis et de façon extrêmement contrôlée. Ainsi, seules les variétés présentes sur cette liste sont autorisées. Elles disposent toutes d’un taux de THC inférieur à 0.2%.

Bien qu’il soit possible et légal de cultiver son propre CBD pour une consommation personnelle, cette pratique est quasiment impossible. En effet, le matériel nécessaire et adapté à cette culture est très cher.

La possession

Puisque le CBD est un produit légal, vous avez le droit de posséder et ne risquez rien en cas de contrôle de police. À condition que celui-ci soit homologué, c’est-à-dire qu’il possède moins de 0,2% de THC.
Vous pouvez donc garder l’attestation d’authenticité que vous obtenez lors de votre achat dans une boutique dédiée.

La vente

Comme dans le nombreux pays, la vente du CBD est légale en France sous toutes ses formes. Cependant, depuis le rejet de l’interdiction du CBD en France par l’Union européenne, le gouvernement veut interdire la commercialisation de produits à fumer (les fleurs et les feuilles).

Cette décision se justifie notamment par l’insuffisance de moyens alloués aux policiers, gendarmes et douaniers pour les équiper de tests capables de différencier les fleurs contenant du THC ou uniquement du CBD.
Pour la vente, plusieurs points doivent être respectés pour rester dans la légalité :

  • Le CBD doit être extrait d’une des variétés de chanvre autorisées, comme expliqué précédemment.
  • Le CBD ne peut être extrait ni des fleurs ni des feuilles. Uniquement des tiges et des graines.
  • La publicité vantant les effets bénéfiques du CBD est interdite à l’exception des médicaments ayant reçu une autorisation de mise sur le marché.

La consommation

Aucune loi n’interdit le transport et la consommation de CBD dans l’espace public. Cependant, dans le cas de fleurs de CBD, il est encore compliqué de prouver que celle-ci comporte moins de 0,2% de THC…

Quels sont les bienfaits du CBD ?

Longtemps décrié et remis en cause, la communauté scientifique est désormais de plus en plus unanime quant aux bienfaits sur le bien-être du cannabidiol. Le CBD est une solution douce et efficace pour soulager le stress et l’anxiété grâce à ses remarquables propriétés relaxantes.
Il est aussi recommandé pour soulager les douleurs et les inflammations. Il permet en effet d’optimiser la réponse naturelle du système nerveux et joue ainsi un rôle d’antalgique et d’anti-inflammatoire. Il convient donc aux victimes de maladies inflammatoires chroniques comme l’arthrose rhumatoïde par exemple.

En plus d’atténuer certaines souffrances physiques, le CBD agit aussi efficacement sur le moral et le mental. En effet, il agit en tant qu’antidépresseur naturel en atténuant les troubles psychiques. Anxiolytique efficace reconnu, il intervient dans la régularisation de l’anxiété et de l’angoisse.

La consommation de CBD peut aussi aider à soulager les crises d’épilepsie et les convulsions. Cette pathologie nerveuse chronique se manifeste par des crises soudaines et présente de multiples symptômes allant de simples crampes jusqu’à d’incontrôlables spasmes voire des pertes de connaissance. Le cannabidiol est capable de réduire l’activité chimique à l’origine du déclenchement de ses crises.

10% de la population souffre d’insomnies chroniques et 30% y serait confrontée au cours de la vie. Comme expliqué précédemment, le CBD dispose d’effets relaxants et anxiolytiques. Il aide donc à l’endormissement sans pour autant entrainer les effets secondaires habituels des somnifères.

Enfin, le CBD contient de l’acide linoléique et fait donc de ses crèmes, baumes et lotions des anti-séborrhéiques très efficaces aux propriétés anti oxydantes qui protégeront du vieillissement cellulaire. Cela est donc recommandé en cas d’affection cutanée comme l’acné, l’eczéma ou encore le psoriasis.

Sous quelle forme trouver du CBD ?

Différentes formes de CBD

Le marché du CBD subit une forte demande ces derniers temps ce qui impose aux producteurs de redoubler d’inventivité afin de proposer à leurs clients des produits répondant à leurs besoins et leurs envies. De ce fait, il existe une multitude de produits autorisés qui permettent différents modes d’administration :

  • Huile de CBD: L’huile est souvent confondue avec l’e-liquide à base de CBD. Elle fait partie des formes les plus choisies par les consommateurs, car est est facile à ingérer et agit rapidement. Ces effets sont puissants, car il s’agit d’une extraction pure de cannabis contenant peu ou pas de THC. Dans certains cas, elle peut être purifiée pour éliminer les substances chimiques. L’huile de CBD se prend par voie sublinguale et agit sous 5 à 15 minutes environ.
  • E-liquide: De par, la démocratisation des cigarettes électroniques, les e-liquides font partie des formes les plus prisées des consommateurs. Comme pour les liquides classiques, il suffit de remplir sa vapoteuse à l’aide de sa solution. Cette solution peut permettre à certaines personnes de fumer moins de tabac, mais aussi de diminuer voir d’arrêter totalement le cannabis récréatif (fort en THC). Enfin, il est aromatisé avec des terpènes naturels et les saveurs et goûts sont très variés (fruits rouges, vanille, citron, etc.).
  • Cosmétiques : C’est probablement la production qui ne cesse de se développer actuellement. En effet, plusieurs études ont démontré les effets du chanvre. Celui-ci peut réduire l’inflammation de la peau, améliorer son hydratation et son aspect notamment dans le traitement de l’acné. Il est aussi recommandé de les utiliser en cas de douleurs articulaires ou musculaires. La crème au CBD fait partie des formes les plus appréciées parce que ses effets durent généralement plus longtemps. Ces cosmétiques se retrouvent sous la forme de crèmes, de lotions, de soins antiâge et capillaire, dentifrices, lubrifiants intimes, gels douche, huiles de massage, etc.
  • Tisanes et infusions : Elle se consomme par infusion à l’eau chaude. Aromatisée à la fleur d’oranger, camomille ou encore tilleul, elle est zénifiante, facilite le sommeil et améliore la concentration. Certaines sont relaxantes alors que d’autres sont bénéfiques pour la digestion. Il est recommandé d’ajouter une matière grasse à votre préparation afin de permettre aux CBD de se dissoudre et ainsi de profiter pleinement de leurs effets.
  • Les cristaux : Aussi appelés terpsolators, ils sont relativement puissants et riches en CBD, ce qui en fait un produit adressé uniquement aux personnes habituées. Ils sont extraits des grains de la plante de chanvre. En résulte une solution pure à 99% de CBD.
  • Nourriture : C’est surement la manière la plus discrète de consommer du CBD. Pastilles, boissons, sucettes, biscuits ou encore chewing-gums, il existe un grand nombre de variétés de nourriture à base de cannabidiol. Qu’ils soient à la menthe, à la fraise, à la vanille ou encore salés, ces produits comestibles se prennent de manière tout à fait classique.
  • Fleur : C’est le produit qui se rapproche le plus de la consommation habituelle de cannabis. La fleur de CBD se fume et dispose de différentes qualités avec un grand nombre de choix concernant le taux de CBD contenu.

Les effets secondaires du CBD

Outre les effets bénéfiques et bien que le CBD soit généralement bien toléré et considéré comme sûr, il se peut que, comme certains médicaments, il puisse provoquer des effets indésirables chez certaines personnes. Sa consommation doit ainsi être réfléchie et étudiée.
Il est recommandé d’en consommer sur prescription d’un médecin. En effet, seul ce professionnel de santé saura évaluer les éventuelles contre-indications et éviter un surdosage.

Diminution de l’appétit

De par son utilisation dans le cadre de régimes et rééquilibrages alimentaires, le CBD peut conduire à une perte d’appétit. En effet, le cannabidiol réduit le taux de lipogenèse et stimule les protéines, ce qui à son tour augmente le processus de dégradation et d’oxydation des graisses excessives stockées dans notre système.
Bien que cet effet secondaire puisse être recherché, il peut aussi être problématique pour certaines personnes.

Diarrhée

Ingérer du CBD peut conduire à de légers problèmes digestifs qui incluent généralement la diarrhée. En effet, cette molécule possède des effets sur l’estomac. De ce fait, si vous vous retrouvez dans ce cas, il est important de stopper la consommation et de consulter un médecin pour un avis professionnel. Il est possible que vous fassiez une intolérance.

Migraines

Bien que l’huile de CBD soit souvent recommandée pour le traitement des maux de tête qui est efficace chez certains patients, ce n’est pas le cas de tout le monde. En effet, nous sommes tous différents et nos organismes ne réagissent pas de la même façon.
Si le cannabidiol provoque chez vous des migraines, alors il y a de grandes chances que cela vienne de la qualité de votre CBD. C’est pourquoi il est important de se renseigner convenablement avant d’en acheter. La faible qualité de cette molécule s’explique souvent par l’ajout de solvants comme l’isopropanol ou l’éthanol.

Baisse de la pression artérielle

C’est probablement l’effet secondaire de plus reconnu lors de consommation de CBD. Cela peut faire peur, mais en réalité la diminution est légère et intervient quelques minutes après la prise de cannabidiol.
Il est donc important de consulter un médecin, avant la consommation de CBD, si vous souffrez de problèmes liés à la pression artérielle.

Vous l’aurez compris, suite à la légalisation du CBD, de nombreuses études affirment aujourd’hui que le cannabidiol joue un rôle dans l’atténuation des symptômes de nombreux problèmes de santé courants, notamment l’anxiété, la dépression, l’acné et les maladies cardiaques. Pour les personnes atteintes de cancer, il peut même constituer une alternative naturelle au soulagement de la douleur et des symptômes.
Cependant, il est important de se référer à un médecin pour éviter les possibles effets secondaires indésirables.

.