Clotures Grillages
Bandeau Titre Vêtements pour chien
Publié le 24-09-2021

Faut-il habiller son chien, pour ou contre ?

Les humains sont plus ou moins frileux, mais qu’en est-il des animaux de compagnie ? Ont-ils froid et faut-il les couvrir en hiver ? Peuvent-ils prendre froid et tomber malades ? Où s’agit-il d’une projection de nos propres angoisses sur l’animal ?

Nous sommes nombreux à nous poser ces questions. Dans l’absolu, nous ne devrions pas avoir besoin de couvrir nos animaux, la nature les a dotés d’une couche de graisse sous-cutanée et d’une fourrure (à l’exception des chiens sans poils) qui les protègent du froid. Mais en fonction de la race, de l’état de santé de l’animal et de son mode de vie, cette réponse peut être nuancée. Découvrez nos conseils pour être sûr de le couvrir lorsque c’est nécessaire.

Chihuahua portant un vêtement

Évaluation de la sensibilité de l’animal face au froid

Comment savoir si votre animal à froid ?

Certains signes extérieurs sont révélateurs, alors observez-le attentivement : s’il tremble, qu’il hésite à sortir pour faire sa promenade, s’il marche lentement ou s’il ralentit sa respiration, il a peut-être froid. Face à ces signes, n’attendait pas qu’il attrape froid et tombe malade, mettez-le au chaud ou éventuellement couvrez-le. Les chiens vivent de plus en plus en intérieur, ce qui a tendance à limiter leur capacité à résister au grand froid. Aussi chaque animal est différent et le meilleur moyen de déterminer s’il a froid ou non est l’observation. Cependant, différents paramètres peuvent nous aider à connaitre le niveau de tolérance au froid d’un animal : sa race, son état de santé, le mode de vie auquel il est habitué.

Un chien peut-il attraper froid ?

La réponse est oui. Comme les humains le chien est exposé aux virus plus nombreux avec le froid et l’humidité.

Les races de chien les plus frileuses

La race du chien est un bon indicateur de sa capacité à résister au froid. De manière générale, les chiens de petite taille et notamment ceux à poil court sont les plus frileux.

On peut ainsi citer les Bichons maltais, les lévriers ou les chihuahuas, car leur pelage est fin et ne leur permet pas bien de supporter le froid et l’humidité.

Un poil fin et court protègera moins l’animal qui pourra avoir plus de mal à supporter le froid et l’humidité. Ils seront donc plus sensibles aux risques de bronchite ou de pneumonie pendant l’hiver.

Les humains ont aussi altéré la capacité naturelle des chiens à se protéger du froid. Au fil des générations et des époques, les hommes ont procédé à des croisements successifs pour obtenir des races aux qualités très spécifiques : beauté, chasse, garde, habilités olfactives pour les chiens renifleurs, sauvetage, compagnie… Des modifications qui ont influé sur leur capacité de protection naturelle au froid.

De plus, le quotidien au côté des hommes dans la chaleur du foyer a contribué à modifier un certain nombre de caractéristiques comme l’épaisseur de la fourrure. Un chien qui vit dans le confort d’un foyer douillé et chauffé, peut être victime d’un choc thermique s’il vit dans une région ou la rudesse des températures extérieures entraine un changement de température radical entre l’extérieur et l’intérieur.

Les races de chien les plus résistantes au froid

Naturellement les races de chiens au pelage épais et dense et de grandes tailles sont plus résistantes au froid. Dans la majorité des cas, le pelage de ces chiens s’étoffe en hiver pour mieux les protéger face aux températures fraîches et à l’humidité.

Ils n’ont donc généralement pas besoin d’être habillés en hiver, leur pelage naturel est le meilleur manteau qu’il soit.
Voici des exemples de race de chiens généralement peu sensibles au froid, les Chow-Chow, Leonberg, le Terre Neuve, le Saint Bernard, les chiens-loups (Tchécoslovaque, Saarlos…) et les chiens de traîneau (Husky Sibérien, Malamute de l’Alaska, les Bergers du Caucase, les Bergers des Pyrénées, les Bouviers Bernois ou encore les Saint-Bernards.

L’âge du chien et son état de santé

 

Tout comme chez les humains, l’âge influe sur la capacité de nos compagnons à quatre pattes à réguler leur température. Les chiots et les chiens âgés sont plus vulnérables face au froid hivernal, en cas de forte chaleur ou face à de trop grandes variations de température.

Un chien en mauvaise santé, ou chétif sera bien sûr moins apte à résister au froid.  Un vêtement pourra l’aider à se sentir plus au chaud en extérieur.

Comment savoir si mon chien a froid ?

En observant votre chien, vous pourrez repérer quelques signes qui indiquent qu’il a froid :

  • Comme les humains, les chiens lorsqu’ils ont froid tremblent.
  • Un chien qui craint le froid peut aussi montrer des signes de réticences au moment de sortir pour la balade.
  • Alors, observez-le bien pour voir s’il tremble, s’il hésite à avancer, s’il marche beaucoup plus lentement qu’a l’accoutumé, si sa respiration ralentie, s’il semble se crisper.

Tous ces petits signes doivent vous alerter, il vous faudra alors le rentrer pour le mettre au chaud ou l’équiper d’un manteau.

Des chiens qui n’ont pas froid habituellement peuvent dans des circonstances particulières ressentir le froid. Un ami m’expliquait que son chien de race Leonberg, avait l’habitude de se baigner même en hiver. Mais un jour où un vent glacial soufflait, il avait remarqué que son chien avait froid. Il avait donc pris l’habitude d’emporter un manteau pour ces situations spécifiques. Notamment au cas où après la baignade, il s’arrêter pour discuter dans un parc. Car le chien en restant immobile risquait d’avoir trop froid. Et s’il voyait que ce n’était pas suffisant, il le ramenait à la maison.

Astuce

Pour éviter les chocs thermiques entre la température ressentie à l’extérieur et à l’intérieur de la maison, anticipez vos sorties. Prévoyez d’échauffer votre chien, grâce à une séance de jeu en intérieur que vous pourrez finaliser à l’extérieur pour lui permettre de bien se réchauffer.

Pour ou contre habiller son chien ?

 

Les raisons d’habiller son chien

  • Le froid

Si votre chien a froid, il faut effectivement envisager de le couvrir avec un manteau. Dans les régions enneigées, il faut également prévoir de protéger nos amis canidés grâce à de petits bottillons qui protègent leurs coussinets du gel, du sel ou autres produits jetés sur les routes et les chemins.
Habiller son chien pour le froid peut donc être utile, mais ne doit jamais être pour suivre un effet de mode.

  • Se rapprocher de son animal ou suivre la mode

Certains maitres font de l’anthropomorphisme, c’est-à-dire qu’ils humanisent les sentiments de leurs animaux à quatre pattes. Une situation qui les conduit parfois à les habiller avec des tenus dont la couleur, les motifs ou le style rappellent leurs propres vêtements.

De la même façon les supporter d’une équipe de sport comme le foot par exemple peuvent décider d’habiller leur chien aux couleurs de leur club favori. Nous vous déconseillons de le faire régulièrement, l’habillement doit être réservé au besoin de l’animal et non a une envie personnelle.

  • La sécurité

Une autre utilisation des vêtements ou accessoire peut être sécuritaire. Par exemple l’équiper de bandes réfléchissantes pour les balades tardives où il y a moins de lumière. Il existe également des colliers phosphorescents.

  • Pour des raisons pratiques

Les jours de pluie, le port d’un manteau et de bottines peut permettre d’éviter les odeurs de chien mouillé et de moins salir la maison au retour. Dans ce cas-là, le vêtement doit être léger et laisser passer l’air pour que l’animal ne soit pas trop chaud.

Les vêtements pour chien ne devraient servir qu’à les protéger du froid, la pluie n’est généralement pas un problème pour eux, mais exceptionnellement si vous attendait du monde et savez que vous n’aurez pas le temps de nettoyer pourquoi pas.

Existe-t-il des contre-indications à habiller son chien

 

Le port d’un vêtement pour chien doit être occasionnel. Il faut à tout prix éviter de l’habiller trop fréquemment avec des vêtements pour chien :

  • En effet, la peau du chien doit pouvoir respirer et ne pas être soumise à des frottements répétés qui peuvent dans certains cas entrainer l’apparition de dermatites (irritation de leur peau).
  • D’autre part, un chien habillé alors qu’il n’a pas froid peut souffrir de surchauffe.
  • Il peut aussi être stressé par le port du vêtement qui le gêne et qu’il ne peut pas enlever.

Avis du vétérinaire

Il est contre-indiqué d’habiller un chien qui n’en a pas besoin pour des raisons purement esthétiques. Il n’est pas naturel pour un chien de porter un vêtement et ce nouvel accessoire peut avoir pour conséquence de provoquer de l’anxiété chez votre animal. En ajoutant une couche de vêtement, la régulation naturelle thermique de votre animal aura du mal à se faire. Ne négligez pas les risques de surchauffe.

Dr Martin Vardric

Comment choisir des vêtements pour chien

 

Vous savez à présent déterminer si votre chien a besoin d’un vêtement ou non. Vous devez à présent choisir un vêtement pour chien adapté.

  • Les zones les plus sensibles au froid chez le chien sont son thorax et ses pattes. C’est par là que peut se faire la déperdition thermique. Il faut donc privilégier un vêtement qui couvre ses zones.
  • Il faut également veiller à ce que le vêtement soit confortable pour votre animal afin de ne pas le placer dans une situation de stress.
  • Veillez également à ce que ce vêtement soit respirant pour éviter des problèmes de macération.
  • Si vous avait un animal à poil ras ou sans poil veiller à choisir un tissu plutôt naturel comme le coton pour éviter d’éventuels problèmes d’allergies.
  • Sachez que certains vêtements sont dotés d’une ouverture au niveau dorsal pour faciliter l’accès à une laisse ou un harnais.
  • Concernant le choix des bottines notamment pour des ballades sur des zones gelées ou enneigés, choisissez une paire antidérapante et imperméable. Une autre solution est l’application d’une pommade de protection anti-irritation.

Nous vous souhaitons une bonne balade avec vos compagnons à quatre pattes.

.