Clotures Grillages
Maux d'hiver 820x280
Publié le 29-11-2019

Comment se protéger naturellement des maux d’hiver ?

Baisse des températures, pluie, vent, manque de lumière : pas de doute, l’hiver arrive à grands pas ! Cette saison met chaque année notre organisme à rude épreuve. La saison froide nous entraîne à nous regrouper dans des endroits confinés qui riment souvent avec développement infectieux.

Angine, rhume, grippe, gastro-entérite… Comment reconnaître les symptômes ? Comment les prévenir ? Quels sont les remèdes naturels aux maux d’hiver ? Aux petits maux, les grands remèdes.  Nous vous expliquons tout au travers de cet article.

Comment se protéger ?

Chaque année, les maladies hivernales nous font passer de mauvais moments. Il existe toutefois des façons efficaces d’aider notre organisme à mieux se défendre. Un corps mieux préparé à de meilleures chances d’échapper à ces maladies mais aussi, dans le pire des cas, de guérir plus rapidement.

Nous allons évoquer dans cet article les produits naturels, cependant il faut rappeler que l’arme la plus efficace contre la grippe reste le vaccin. De même, au-delà d’une semaine de contamination, il faudra alors consulter un médecin.

Une bonne hygiène

Une bonne hygiène de vie est la meilleure prévention des maladies hivernales. Elles se transmettent par la toux, éternuements, les contacts avec les personnes malades mais aussi par contact avec des objets contaminés : Une poignée de porte, un clavier ou encore un verre par exemple.

Lavage des mains

Vous pouvez le voir à la télé ou l’entendre à la radio en ce moment, se laver régulièrement les mains est un geste à adopter obligatoirement pour lutter contre les virus notamment la grippe. Elles constituent le principal vecteur de transmission des virus. Il est donc indispensable de se les laver régulièrement :

  • En arrivant chez soi,
  • Après avoir emprunté les transports en commun,
  • Après manger,
  • Après être allé aux toilettes,
  • Etc…

Vous l’aurez compris, le plus souvent possible. Vous pouvez aussi utiliser une solution de type gel hydroalcoolique ce qui est pratique car vous pouvez en avoir toujours un sur vous.
Les médecins conseillent de se laver les mains pendant environ 30 secondes.

Avec la baisse des températures, c’est aussi le retour du chauffage. Il faut donc penser à vérifier que l’atmosphère ne soit pas trop sèche. Attention à ne pas surchauffer votre intérieur. De plus, il faut aérer régulièrement la maison/l’appartement car un air confiné est favorable à la prolifération de microbes.

Les probiotiques

Ce sont des micro-organismes capables de stimuler les défenses immunitaires et le système digestif. Ils renforcent la flore intestinale qui joue un rôle actif pour contrer le développement de colonies de bactéries pathogènes. Ils occupent le terrain, rendant ainsi la vie plus dure aux mauvaises bactéries. Les probiotiques sont disponibles en pharmacie, à prendre en cure.
Vous pouvez aussi faire vous-même du kéfir. C’est une boisson à base de grain de kéfir (ou levain) fermentés, légèrement pétillante et riche en vitamine B, acide folique et protéines.

La vitamine C

Vitamine C

La vitamine C, si elle est consommée régulièrement, a un effet défatiguant qui fait d’elle une alliée de taille pour lutter contre la baisse d’énergie hivernale, les infections, le rhume ou encore la grippe. Il est recommandé d’ingérer 110mg de vitamine C par jour.
Ils sont présents dans les fruits tels que les kiwis, les oranges ou encore les pamplemousses. Vous pouvez aussi en trouver dans tomates, les poivrons, le persil ou encore les brocolis.
Pour couvrir l’apport journalier recommandé, il faut manger deux oranges ou un kiwi.

Privilégiez les apports naturels en préférant les fruits et légumes plutôt que les apports artificiels des compléments alimentaires.

Le fruit des abeilles

Fruit des abeilles

Les fruits des abeilles (le miel, la gelée royale et la propolis) ont la bonne réputation de renforcer le système immunitaire. Pour la prévention, seule la gelée royale est utile, les deux autres produits sont utilisés principalement en cas de contamination.

Une cure de gelée royale au début de la période hivernale permet de renforcer de façon conséquente vos défenses immunitaires. De plus, ce nectar améliore le moral et diminue la fatigue. Elle ne présente aucune contre-indication, ce qui  signifie que si vous aimez ses effets, rien ne vous empêche d’augmenter la durée de vos cures ou d’en prendre régulièrement tout au long de l’année.

Quels remèdes ?

Nous en parlions il y a quelques semaines dans un article dédié aux médecines naturelles, il existe différents produits capables de guérir les maux d’hiver.

La propolis et le miel

La propolis est une résine élaborée par les abeilles qui permet de préserver les ruches des invasions microbiennes. Elle est le plus souvent utilisée avec succès pour nettoyer et désinfecter les voies respiratoires. Elle soulage avec une grande efficacité les nez bouchés et les gorges irritées.
Elle contient des traces de fer, des acides aminés, de cuivre, de manganèse, des vitamines, une grande quantité de flavonoïdes, etc… Tout cela permet de détruire les germes pathogènes, autant en interne qu’en externe.
Vous pouvez en trouver sous différentes formes en fonction de votre besoin et de vos préférences :

  • Spray
  • Gélules
  • Liquide

Le thym

Thym

C’est surement l’ingrédient le plus connu en cette période hivernale. Le thym est une plante à portée de main qui soigne de nombreux maux. Connu pour être un stimulant, il tonifie l’organisme, aide à combattre la fatigue passagère et dégage les voies respiratoires encombrées. Grace à ses propriétés antiseptiques, il est très efficace dans la lutte naturelle contre la toux.

L’extrait de pamplemousse

Avec l’extrait de pépins de pamplemousse, ou EPP, vous combinez les bienfaits de la vitamine C dont il est riche et les propriétés des bioflavonoïdes, des antioxydants. On considère l’extrait de pépins de pamplemousse comme un incroyable antibiotique naturel. Durant la saison froide, il vous permettra de passer au travers de toutes les épidémies hivernales en boostant votre système immunitaire. Il peut être pris en prévention lors des changements de saison mais aussi pour se soigner en cas de rhume, de coup de fatigue ou de problèmes intestinaux.

Quelques recettes

Nous vous présentons ici quelques astuces pour se soigner, mais bien sûr, si l’état se prolonge ou que le traitement maison semble ne pas faire effet, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé.

Contre la grippe

Les états grippaux sont monnaie courante en hiver. Ils peuvent pourtant être évités ou soulagés s’ils ont déjà été contractés, grâce à des remèdes simples et naturels !

L’échinacée

Utilisée pendant des siècles par les Amérindiens, elle permet de réduire la gravité et la durée des symptômes comme la congestion, l’écoulement nasal, le mal de gorge ou encore les frissons.

  • Laisser infuser 1g de racine séchée dans de l’eau bouillante pendant 10 minutes. A prendre 1 à 6 fois par jour.
  • Faire bouillir 1 g de racines d’échinacée dans 1 tasse d’eau pendant 5 à 10 min. Jusqu’à 3 tasses par jour.

Sureau noir

D’après une étude menée dans les années 90, les patients traités avec un extrait de baies de sureau noir avaient observé une amélioration au bout de 2 jours contre 6 habituellement. En plus de soigner la grippe, le sureau noir permet de prévenir le rhume.

  • Faire infuser 3g à 5g de fleurs séchées dans 150ml d’eau bouillante pendant environ 12 minutes. Boire trois tasses par jour.

L’eucalyptus

Il a des effets bénéfiques sur les inflammations des voies respiratoires. Il permet de soulager la toux ou les maux de gorges.

  • Laisser infuser 2g à 3g de feuilles séchées pendant 10 minutes dans 150ml d’eau bouillante. En boire deux tasses par jour.
  • Sous forme d’huile essentielle, il est possible de verser 4 à 6 gouttes dans 150 ml d’eau bouillante. Le mettre dans un inhalateur. Le faire jusqu’à 3 fois par jour.

Huiles essentielles

Huiles essentielles

Il existe aussi d’autres huiles pour diminuer les symptômes :

  • L’huile essentielle de Laurier noble,
  • L’huile essentielle d’Origan,
  • L’huile essentielle de Niaouli

Vous pouvez aussi bien les utiliser sous forme de massage au niveau du thorax ou du haut du dos, mais aussi bien en diffusion atmosphérique ou encore par voie orale.

Contre les angines

Les gargarismes

Le gargarisme est un remède à la fois naturel et vraiment simple à mettre en pratique pour traiter efficacement une angine.

  • Mélanger 1 cuillère à café de sel dans 250ml d’eau bouillante. Laisser refroidir et se rincer la bouche avec. Faire cela toutes les 3h environ.
  • Mélanger 1 cuillère à café de bicarbonate de soude dans la même quantité d’eau bouillante. Laisser refroidir et se rincer la bouche avec. Faire cela toutes les 3h environ.

Les infusions

Il existe bien des recettes d’infusions pour soulager une angine, en voici quelques-unes qui fonctionnent très bien :

  • Boire une grande tasse de lait chaud préalablement sucré avec du miel.
  • En tisane : Mélanger un demi-citron avec une càs de miel dans une grande tasse d’eau chaude.
  • La meilleure recette reste l’infusion de thym, gingembre et citron. Il faut dans un premier temps faire infuser du thym dans de l’eau bouillante en y ajoutant du citron et du miel. Mélanger cela avec du gingembre frais puis le filtrer. Le boire bien chaud.

Contre le rhume

Le rhume étant d’origine viral, il n’existe pas de véritable traitement contre la maladie. Cependant, il y a beaucoup de solutions pour diminuer sa durée :

  • Presser un demi-citron et le mélanger à de l’eau chaude. En boire une fois par jour de préférence le matin.
  • Diluer une càs de miel (de préférence le miel de sapin ou d’eucalyptus) dans le l’eau chaude.
  • Diluer de la propolis dans une tisane.
  • Mettre un bâtonnet de cannelle dans de l’eau chaude et laisser le diluer.
  • Le thym est aussi une très bonne solution. La recette décrite plus haut est très efficace.

Contre la gastro

L’argile

Elle est très utile et efficace en cas de selles liquides. Elle a un fort pouvoir d’absorption et elle protège la muqueuse intestinale en formant un pansement.

  • Diluer une càs d’argile verte dans un verre d’eau et laisser reposer. Il ne faut boire que l’eau trouble en laissant l’argile au fond du verre. A faire deux fois par jour et a arrêter dès que les selles se normalisent.

Les carottes et le riz

Riches en sucre, en pectine et en mucilage, les carottes ont une fonction régulatrice sur la digestion et constituent un puissant antidiarrhéique. Pour bénéficier de ses avantages, il faut qu’elles soient cuites.
Le riz constitue lui aussi un bon antidiarrhéique. Si vous êtes courageux, vous pouvez aussi boire l’eau de cuisson du riz. Riche en amidon, les effets sont décuplés.

Les tisanes

Tisane

Les baies de myrtilles séchées riches en tanin soignent tous les types de gastros :

  • Mélanger 1 càs de myrtilles séchées dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes. En boire 2 à 3 tasses par jour.
  • Mélanger 1 càs de fleurs d’aigremoine dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes. En boire 2 tasses par jour.

La fleur d’aigremoine permet à la muqueuse de cicatriser et a une action antivirale.

Tous ces conseils et recettes permettent d’aborder l’hiver plus sereinement. Cependant, si la durée des symptômes persistent et durent, il faudra alors consulter un professionnel de la santé, surtout si cela concerne des enfants ou des personnes fragiles.