Clotures Grillages
Publié le 26-04-2019

Les plus beaux jardins du monde : Giverny

Après L’alcazar de Séville et notre article sur les fameux jardins de Dorne, c’est en France que nous nous retrouvons. Plus précisément en Normandie. Nous allons visiter les jardins de Giverny construit durant la vie du célèbre maître peintre Monet.

L’impressionnant jardin de Giverny

Giverny est un petit village de 500 habitants situé dans l’Eure. Il est connu dans le monde entier pour son célèbre jardin de Giverny. Les jardins ne sont autres que celui du peintre impressionniste Claude Monet, une des figures emblématiques de l’impressionnisme. Le maître peintre français a conçu lui-même sa demeure et ses jardins pour assouvir à sa créativité et à ses peintures mondialement connues.

L’histoire de Claude Monet

Claude Monet décède en l’an 1926 à l’âge de 86 ans, suite à une double cataracte il décède d’un cancer pulmonaire. C’est un peintre-jardinier reconnu dans le monde entier notamment pour ses influences japonaises dans lesquelles il va consacrer une grande partie de son temps et de son imagination. C’est l’un des fondateurs du mouvement artistique de l’impressionnisme dans lequel il va y consacrer nombreuses années et s’illustrer en tant que maître.

claude monet

Une demeure artistique

C’est en 1883 que le peintre s’est installé à Giverny. Monet voguait entre sa maison, son atelier et ses jardins comme bon lui semblait.  Chacun des lieux est imaginé par le maître. Sa maison était habitée par huit enfants, il fallait donc beaucoup de places pour les accueillir en plus de la visite de ses amis. Elle était ornée de couleurs bleues et jaunes. C’était une maison relativement moderne pour l’époque. Beaucoup de ses œuvres sont encore exposées dans la demeure des Monet.

Visiter la maison de Claude Monet

L’atelier des nymphéas :

C’est dans cet atelier que le maître s’exerce et se perfectionne constamment. L’atelier des nymphéas ne mesure pas moins de 300 m² (idéal pour un peintre allez-vous me dire). C’est là qu’il va entreposer une grande partie de ses œuvres durant le cycle des nymphéas.

Le clos normand :

Passionné par l’art du jardin qu’est le jardinage, Monet imagine chaque recoin de celui-ci pour en faire l’œuvre florale idéal pour ses représentations en peinture. C’est entre les couleurs et les odeurs que Monet fut percé par la lumière et le reflet de ses œuvres.

Chaque angle de lumière lui fournissait une inspiration différente. Selon le temps où la saison, la représentation semblait différentes. Une multitude de représentations pour le même décor.

Le jardin d’eau :

Le terrain sur lequel a été conçu le jardin d’eau fut acheté à la suite de l’achèvement du clos normand.  Monet s’est grandement inspiré des jardins japonais, culture qu’il admire énormément. C’est au milieu de celui-ci qu’il construit le célèbre pont présent dans un grand nombre de ses peintures.

Il fait également installer un grand nombre de nénuphars (nymphéas) dans le fond de l’étang qui lui vaut l’inspiration de sa série de toiles.

Une vie bien remplie

Claude Monet passe une grande partie de sa vie à représenter ses fleurs d’eaux plongées dans la perspective et les reflets de lumières que lui procure son étang. Il avait parfaitement conscience de l’équilibre naturel qu’apportent les points d’eau sur la faune et la flore. Lire notre article sur l’importance d’un point d’eau dans un jardin

Le cycle des nymphéas

C’est durant les 30 années précédant sa mort que l’artiste réalise un grand nombre de toile du cycle des Nymphéas, créant ainsi la renommée de l’auteur. Autrement dit, il peint les mêmes scènes et paysages avec des jeux d’ombres et de lumières différentes. Ce n’est pas moins de 300 tableaux qui vont se succéder du pinceau de Monet dont 40 panneaux aux grands formats.

monet-pont-lilly

Une reconnaissance éternelle

En 1918 suite à l’armistice, Monet fait parvenir un courrier à son ami George Clémenceau. Il souhaite faire don à l’état de 19 panneaux décoratifs en tant que symbole de paix. Monet, acharné et passionné ne cesse d’améliorer ses œuvres jusqu’à son dernier souffle.

Ce n’est qu’un an après sa mort que ses peintures sont exposées au musée de l’Orangerie à Paris. Huit compositions sont assemblées les unes aux autres dans des salles ovales du musée donnant une impression de panorama.

Visite virtuelle de l’exposition

Par ailleurs, chaque année pendant une semaine, le jardin d’eau de Monet est orné d’une multitude de nénuphars pour commémorer l’œuvre de sa vie d’une beauté hallucinante.

Aujourd’hui le jardin de Giverny est réputé comme l’un des plus beaux jardins du monde dû à sa riche histoire et aux nombreuses inspirations qu’il a pu fournir à Monet comme à pleins d’autres artistes. C’est le berceau d’un mouvement longtemps mis à l’écart mais reconnu aujourd’hui dans le monde entier.