Clotures Grillages
Automne Activités
Publié le 03-10-2019

L’Automne et ses activités

L’automne est une saison est sans doute une des plus belles saisons. Les feuilles changent de couleur avant de tomber, ce qui a pour effet de créer des jolis dégradés dans nos forêts. De plus les fruits de l’automne comme les champignons ou la châtaignes sont présents en abondance.

Voir notre articles sur les tâches du jardin et les récoltes des différents fruits et légumes

L’automne is here !

L’automne est là et il n’arrive pas seul, le redoux tant attendu se fait de plus en plus ressortir aux différents crépuscules. En effet la sécheresse s’est fait ressentir pendant une grosse période après les épisodes caniculaires de cet été. Le taux d’humidité est revenu à la normale depuis peu. Cela engendre la croissance et lance la période des champignons.

crépuscule automne

Le crépuscule est la période qui précède avant le lever ou après le coucher du soleil.

L’automne c’est aussi la cueillette des champignons

L’automne est souvent associer aux champignons, c’est la meilleure période pour partir en quête des meilleurs coins. Bien que certains champignons soient récoltables durant le printemps ou l’été, les champignons adorent l’humidité des nuits automnales. La douceur des rayons du soleil durant les journées favorisent la croissance des champignons.

Bien s’équiper avant une cueillette

Un bon cueilleur s’équipe correctement avant de partir arpenter les forêts en quête de cèpes ou de girolles. Toutefois il n’est pas nécessaire d’être suréquiper, il faut que ça reste avant tout un moment de détente, un retour à la nature.

  • Un jean usé : Le jean est important, il permet de s’aventurer facilement dans des endroits inaccessibles. Il protège très bien des nombreuses ronces que vous pouvez rencontrer ou encore des fougères qui peuvent s’avérer tranchante. Il évitera également les insectes de venir vous embêter. (Moustiques, tiques, taon etc…)

  • K-way / Pull : Il vaut mieux sortir habiller chaudement, les forêts sont des endroits bien ombragés et humide. Il vous protège également des parasites et autres danger dans la forêt.

  • Chaussure de randonnée : La base de tout aventurier, les chaussures de randonnée sont adaptées pour ne pas glisser facilement. Les feuilles humides peuvent être un vrai danger dans les pentes.

  •  Couteau : Tout bon cueilleur part avec son couteau en poche, le couteau-suisse est l’idéal pour ce genre de balade.

  • Panier : Le panier est idéal pour la récolte, prenez quelques sac (en papier recyclé est un plus).

J’ai le souvenir d’avoir fait la bêtise de stocker mes récoltes dans des sacs plastiques, cela à étouffer les champignons et accélérer le processus de décomposition à l’aide des insectes.

Résultat : un bon kilo de cèpes durement récoltés à jeter…

  • Gourde : De l’eau ne sera pas de trop dans votre périple !

  • Bâton : Un bon bâton est très utile, en plus de vous aider à marcher et monter plus facilement en générant un appuie supplémentaire, celui-ci vous servira à débusquer d’éventuelles champignons sous les tas de feuilles ou encore les fougères. De plus il permet de se frayer un chemin plus facilement à moins que votre couteau-suisse possède une option machette.

  • Guide des champignons : Il existe énormément de champignons, ils sont regroupés par famille. Certain sont comestibles et d’autres vénéneux pour l’homme alors qu’ils se ressemblent comme deux goûtes d’eau.

Liste des champignons potentiellement présents en automne.

Bolet / Cèpes : Ce sont les champignons les plus connus et les plus recherché par les cueilleurs amateurs. Cependant c’est une grande famille de champignon et il est important de savoir différencier les bons des mauvais. Pour savoir différencier les cèpes et les bolets je recommande ce site 

Bolet

Girolles : Les girolles au même titre que bolets et les cèpes sont des champignons très prisés par les cueilleurs. Cependant certaines variétés sont également toxiques pour l’homme.

girolles

Trompettes de la mort : Quant aux trompettes de la mort, elles sont difficilement confondues avec d’autres champignons. Ces champignons poussent généralement en nombre. La couleur sombre apporte un aspect un peu ragoutant et repoussant. Cela effraye facilement les amateurs.

trompettes de la mort

Conseil : Si vous ne possédez par la bible du cueilleur de champignon vous pouvez toujours vous renseigner auprès des pharmacies. Elles répondront à vos questions autours des différentes espèces ramassées lors de votre cueillette.

Où trouver les champignons ?

Il n’est pas simple de trouver les bons coins et en général les cueilleurs  ne transmettent pas leur secret si facilement. Les champignons poussent aisément lorsque la pluie n’est pas trop abondante, comme c’est le cas après l’épisode caniculaire de cet été. En revanche en pleine saison d’automne nous sommes confrontés généralement à des périodes pluvieuses soutenues. Il est préférable de se rendre dans des massifs avec un sol relativement perméable. Si l’environnement ou la forêt est trop humide les champignons peineront à sortir du sol.

Comment les récolter :

Pour récolter des champignons il suffit d’utiliser un couteau et de couper à la base du pied sans le déraciner. Pensez que ces champignons peuvent repousser, ce qui permet de revenir faire une autre récolte qui peut être plus abondante juste parce que vous avez récolté correctement les champignons

L’Herbier est scientifiquement ludique

A ses prémices, l’herbier est un objet scientifique qui a pour but de collecter et rassembler les plantes afin de les identifier et de les classer.

Si vous êtes un amoureux de la nature, l’automne est la saison parfaite pour commencer ou compléter votre herbier. De plus cette activité est aussi scientifique que ludique.

Créer un herbier permettra d’éveiller la curiosité de vos enfants sur la flore comme sur la faune. Un herbier s’il est bien entretenu et conserver est un objet qui peut traverser les âges et le temps durant quelques générations.

Chaque herbier est différent est défini la sensibilité et les préférences de chacun. C’est un très bon moyen d’éveiller la sensibilité et les sens de vos enfants.

Il n’est pas nécessaire d’aller en forêt afin de composer un herbier, certains parcs dans les villes proposent suffisamment de variété de plante et d’arbre pour commencer à compléter les pages de celui-ci.

herbier

Matériel nécessaire pour composer un herbier :

  • Sécateur ou ciseaux : afin de prélever proprement branche, feuilles tiges etc…

  • Carnet ou cahier : afin de classer votre herbier plus facilement, préférez avec des pages blanches afin de venir ajouter des commentaires ou dessiner.

  • Papier journal : Pour le séchage des plantes, le papier absorbe l’humidité et assèche la plante.

  • Un dictionnaire : pour faire du poids afin de faciliter le séchage, cela rendra une forme a plat de la plante afin d’observer plus facilement les détails.

  • Une boite hermétique : Pour stocker votre herbier à l’abri de la lumière, de l’humidité et des petits insectes trop curieux.

Les châtaignes sont aussi de la partie !

Les châtaignes sont un des fruits les plus populaires de l’automne. Bien qu’elles ne soient pas apprécier de tous, les châtaignes offrent bien des avantages culinaires, gustatifs et diététiques avec diverses possibilités de recettes.

Marron Chataigne

Attention à ne pas confondre avec les marrons d’Inde qui ressemblent énormément aux châtaignes mais qui sont quant à eux toxiques.

L’automne est aussi instructive que gustative

Toutes ces activités d’automnes sont étroitement liées. Vous pouvez très bien vous balader en forêt pour composer votre herbier et tomber nez à nez avec des champignons ou encore des châtaignes jonchées sur le sol.

Toutes ces activités sont conviviales et permettent un retour à la nature tout en profitant des douceurs qu’offre l’automne. Les enfants sont curieux, ils adorent tout ce qui touche à la nature. De plus la sensibilisation sur l’hostilité de la nature face aux différences entre comestible et toxique est importante à transmettre. De quoi forger des petits aventuriers.