Clotures Grillages
Tout savoir sur l'écotourisme
Publié le 11-06-2020

L’écotourisme

Après cette période de confinement et l’incertitude planant sur les vacances d’été, les Français sont à la reconquête des espaces. Cependant, de par le manque de visibilité quant à la réouverture des différentes frontières, il est recommandé de s’orienter vers une destination française. En plus de découvrir notre magnifique pays, il est important de relancer l’économie nationale.
Très développé dans les pays comme le Costa Rica, le Canada, Brésil, ou encore à Bali, la France offre différentes expériences qui se développent d’année en année tout en respectant la nature.

Qu’est-ce que l’écotourisme ?

D’après l’OMT (Organisation Mondiale du Tourisme), le terme « écotourisme » a été créé dans les années 80 par des biologistes Costariciens. Il correspond à un tourisme centré vers la nature, qui tend à minimiser l’impact sur l’environnement pour le préserver le plus longtemps possible.
Depuis une trentaine d’année, ce style de vacances se développe de par la prise de conscience de plus en plus massive.
Ce tourisme vert est une forme de voyage responsable visant à préserver la biodiversité et les ressources culturelles d’une zone naturelle. Générateur d’emplois pour les populations locales, il permet de minimiser l’empreinte écologique des voyageurs sur l’environnement.

Une réelle prise de conscience

Le réchauffement climatique met aujourd’hui au défi l’humanité. Au-delà des politiques dont il faut attendre une réaction à la hauteur des enjeux, c’est à chacun d’entre nous de prendre conscience du changement d’attitude à adopter.
Après une année 2019 marquée par des phénomènes climatiques extrêmes et des records de chaleur, l’environnement est devenu la préoccupation principale pour une partie de la population Française mais aussi mondiale.
Nous avons aussi pu observer la nature reprendre ses droits dans certaines parties du globe lors du confinement de ce début d’année. La question de l’impact de l’homme sur la nature et le climat est donc plus présente que jamais dans nos esprits.
Depuis 1990, le secteur de l’écotourisme connait une croissance annuelle comprise entre 20 et 34%.

Quelles vacances pour 2020 ?

Les projets de vacances ont pour certains pris l’eau. En effet, les voyages à l’étranger sont compromis, bien que certains pays rouvrent leurs frontières petit à petit. En tout cas, ils ne sont pas recommandés pour le moment.
Quant aux séjours en bord de mer, encore trop d’incertitudes planes sur la promiscuité.

C’est pourquoi les gens sont à la recherche d’espace. Que ce soit à la campagne ou à la montagne, la France regorge de lieux parfaits pour se ressourcer, se reposer et pratiquer des activités douces.

Voici une liste non exhaustive d’activités et de logements que vous pouvez pratiquer cet été tout en limitant votre empreinte carbone.

Les activités vertes

De nombreuses activités permettent de découvrir la richesse Française en termes de paysage tout en respectant la nature.

La randonnée à pied

Ecotourisme - randonnée à pied

La randonnée est une activité qui gagne de plus en plus d’adepte au fil des années. C’est un excellent moyen de se dépenser tout en découvrant la nature. C’est également une activité qui peut se faire seul, en couple, entres amis ou en famille.
Lors d’une randonnée, il est nécessaire de récupérer tous les déchets afin de ne pas polluer. De même, pour préserver l’écosystème, privilégier les savons écologique qui n’impacte pas la nature si vous devez faire la vaisselle.

Vous pouvez retrouver à cette adresse toute les randonnées françaises triées par département, expliquées et très bien détaillées.

La randonnée à vélo

Ecotourisme - randonnée à vélo

De plus en plus développée par les professionnels comme les particuliers, les randonnées à vélo connaissent un véritable essor depuis quelques années.
Si vous souhaitez voyager à votre rythme, c’est l’option idéale. Parfaite pour découvrir et ne rien manquer sur votre itinéraire (patrimoine, rivière, foret, etc…) seul ou à plusieurs, il est possible d’organiser ce genre de randonnées.
L’un des parcours les plus utilisés et celui des châteaux de la Loire.
Dans cette région, les locaux ont tout organisé pour vous permettre de louer des vélos dans chaque ville étape, et de pouvoir les rendre dans une autre ville. Cela peut donc vous permettre de loger sur place sans avoir à camper obligatoirement.

Les treks

Tout comme les randonnées, les treks se démocratisent de plus en plus. Il est inutile de parcourir le monde en quête de décors paradisiaques ! La France regorge de paysages authentiques, à découvrir lors de treks au cœur d’une nature préservée et verdoyante. Les amateurs de sensations fortes mais aussi les amoureux de grands espaces y trouvent leur bonheur.

Logo ecotrek2020

Lors de mes recherches sur l’écotourisme, je suis tombé sur le site www.ecotrek2020.com. Celui-ci raconte et décrit l’incroyable projet de Rémi Tiberghien qui a décidé de parcourir plus de 7000 kilomètres à travers les sentiers de Grande Randonnée Français. Tout cela en autonomie totale.

Je l’ai alors contacté afin d’en savoir plus sur les raisons de ce projet :

Je me suis lancé dans ce projet suite aux multiples constats fait lors de chacune de mes randonnées : Les déchets sauvages sont de plus en plus fréquents, l’impact de notre mode de vie sur l’environnement (agriculture intensive, pollution, gaspillage d’eau potable…) est désastreux, les conséquences du changement climatique sur nos espaces naturels (érosion des littoraux, fonte des glaciers, incendie de forêts…) sont alarmants et de nombreuses espèces vivantes courent vers une disparition catastrophique. Face à tout cela, j’ai décidé de m’investir plus personnellement dans la préservation de notre environnement en alliant ma passion pour la randonnée et mes idéaux.

A travers l’Ecotrek 2020 Je souhaite montrer la réalité de notre empreinte sur l’environnement en tant que témoin direct sur le terrain et mettre en avant les actions conduites par des associations engagées en faveur de l’environnement en allant à leur rencontre, ainsi qu’en présentant les innovations et solutions alternatives proposées par des entreprises impliquées dans le développement durable. Dans un même temps, je désire promouvoir la randonnée pédestre et valoriser le travail des baliseurs à travers des articles, photos et vidéos présentant le patrimoine naturel, culturel et historique qu’offrent les sentiers de Grande Randonnée.

Voici l’adresse de son blog pour suivre toute son aventure, ses rencontres mais aussi découvrir de nombreux itinéraires.

Le WWoofing

Ce concept vient de l’Angleterre et plus précisément de Londres. Afin de s’échapper de la capitale le temps d’un week-end, en 1971, une citadine en manque de nature contact alors des fermes pour leur proposer ses services. Ayant posté une annonce dans un journal pour trouver d’autres personnes intéressées, elle se rend compte que de nombreux citadins rêvent, comme elle, de passer du temps à la campagne.
Depuis, le nom WWoof est apparu : Working Weekends On Organic Farms soit week-ends de travail dans les fermes bio.
Le concept s’est depuis développé dans plus de 120 pays et attire chaque année plus de monde.

Pour voyager, le woofing est une solution à la fois enrichissante et économique. Si vous bénéficier d’un logement et des repas, vous devrez participer aux différentes tâches pour aider votre hôte.
Une solution qui peut s’avérer très formatrice et dépaysante.

Certaines régions ne pratiquent pas cette activité, de ce fait il est préférable de se rendre sur le site de WWOOF France pour choisir sa destination.

Les éco-logements

Le tourisme est responsable de 8% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde et le secteur de l’hébergement y est en partie responsable.
Pour combattre ce fléau et se démarquer de la concurrence, de nombreux hébergements se développent et s’inscrivent dans une démarche écologique et responsable.
L’offre grandit au fil du temps et devient de plus en plus recherchée et variée pour le bonheur de tous.

Les labels

En France et dans le monde, comme pour la nourriture ou les produits d’entretien, différents labels existent et sont reconnus certifiant l’implication d’un établissement dans une démarche écologique. Pour y être éligibles, les établissements hôteliers doivent répondre à des critères qui varient d’un label à un autre. Ils récompensent les hébergements et encouragent le tourisme durable.
Vous pourrez retrouver, sur chacun des sites de ces labels, les établissements les ayant obtenus.

Clef Verte (Green key)

Présent dans 66 pays, Clef Verte est le premier label de tourisme durable international pour hébergement touristique et la restauration.
Les critères, établis au niveau international par la Foundation for Environmental Education, sont revus tous les 4 ans afin de tenir compte des avancés technologique et des enjeux environnementaux.
Chaque établissement doit répondre à plus d’une centaine de critères qui sont les mêmes dans chaque pays :

  • Politique environnementale,
  • Sensibilisation à l’environnement,
  • Gestion de l’eau,
  • Gestion des déchets,
  • Gestion de l’énergie,
  • Achats responsables,
  • Cadre de vie.
Ecotourisme - Label Clef Verte

Green Globe

Ce label international a été créé en 1993 pour les produits et services touristiques et de voyage durables. C’est une certification reconnue par l’Organisation Mondiale du Tourisme et le World Travel and Tourism Council (WTTC).
Il comprend plus de 800 établissements dans le monde et repose sur 41 critères dont les principaux sont :

  • Les émissions de gaz à effets de serre,
  • La gestion de l’eau,
  • Protection de la biodiversité,
  • Gestion des déchets,
  • Economies d’énergie,
  • Qualité de l’air.
Ecotourisme - label green globe

Les établissements certifiés sont soumis à un audit annuel et doivent augmenter de 5% chaque année le nombre d’indicateurs de conformités respectés.

Gîte Panda et Éco-Gîte en France

À travers les « Gîtes Panda », le WWF France et les Gîtes de France développent l’éco-habitat et sensibilisent les hôtes à la protection de la biodiversité. Le cahier des charges est composé de 120 critères répartis sous 4 catégories fondamentales :

  • Protection de la nature,
  • Eco-habitat,
  • Eco-citoyenneté,
  • Sensibilisation de la clientèle à la protection de l’environnement.
Ecotourisme - label gîte panda

VaoVert

Ecolo toute l’année, vous souhaitez passer des vacances en logeant dans un hébergement en accord avec vos convictions ? Ou simplement  profiter de ce moment pour vous rapprocher de la nature ?
Bonne nouvelle pour vous, les initiatives se développent.

La plateforme VaoVert.fr souhaite devenir l’étendard français et l’image du tourisme durable. Cette start-up dijonnaise crée en 2018 met en relation des clients avec plus de 200 hébergements éco-responsables à travers la France. Que ce soit des hôtels, des gîtes, des écolodges ou encore des campings, tous peuvent être répertoriés s’ils en font la demande.
Cependant, il faut respecter quatre critères pour pouvoir être publié :

  • Un accueil chaleureux,
  • Effectuer le tri des déchets,
  • Partager les bons plans éco-responsables,
  • S’engager à réduire son impact sur l’environnement.

Une fois l’admission de l’hébergement validée, place à l’autoévaluation. Pour cela, VaoVert a mis en place une notation se basant sur une cinquantaine de critères regroupés en cinq catégories :

  • L’habitat,
  • Les énergies,
  • Les 3R (Réduire, Réutiliser et Recycler),
  • La gastronomie,
  • Le partage.

En fonction du nombre de critères validés, l’hébergement obtient une note allant de 1 à 3 :

Ecotourisme - Niveau 1 VaoVert

Niveau 1
De 1 à 5 critères

Ecotourisme - Niveau 2 VaoVert

Niveau 2
De 6 à 10 critères

Ecotourisme - Niveau 3 VaoVert

Niveau 3
Plus de 10 critères

En 2019, la plateforme Booking publiait une étude indiquant que 76% des Français souhaitaient la mise en place de solutions durables dans le secteur du tourisme.
La France s’adapte donc aux enjeux éco-responsables en proposant chaque année de plus en plus d’hébergements respectueux de l’environnement.

Elliot

J’aime traiter les sujets qui touchent à l’environnement.
Informer les lecteurs sur les différentes actualités, les astuces ou encore les bonnes pratiques pour essayer de sensibiliser le plus possible.