Clotures Grillages
guide du festivalier
Publié le 10-07-2019

Guide du parfait festivalier

La saison des festivals est lancée depuis quelques temps. Cependant avec l’été et les potentielles fortes chaleurs il est nécessaire de partir bien équipé et informé afin de passer les meilleures moments entre amis ou même en famille.

Chaque année plusieurs centaines de festivals ont lieux en France, la plupart en été mais certains créateurs décident tout de même de produire un festival « hors-saison » afin de ne pas se faire concurrencer les autres RDV incontournables de l’été.

En 2018, les festivals français ont rassemblées plus de 7 millions de personne à travers l’hexagone soit plus d’un français sur dix et ce chiffre est croissant. (Même si on préfère les chocolatines chez moi)

carte festivals de france
sources : start.lesechos.fr

Les types de festival

Il y a beaucoup de genre de festivals, chacun regroupe artistes, bénévoles et festivaliers propre à son univers. Ces fêtes populaires sont uniques avec une ambiance et un publique très différent à chaque rassemblement. Beaucoup de personnes pensent que les festivals sont pleins de gens saoul et perché, mais ce n’est qu’une petite communauté, souvent jeune. Cela dépend du genre de festival, certains s’apparente plus à un fête tout publique ou il est très bon d’y aller en famille et de s’amuser convenablement avec modération et d’autres ressemblent plus à une beuverie ou carrément une rave-party géante. (Surtout les festivals de musiques électroniques).

Pour partir sereinement :

Afin de partir sereinement, il faut se préparer et s’équiper comme il se doit. Nous vous avons donc établit une liste du matériel nécessaire pour le parfait campement. Essayez de répartir cette liste entre tous vos amis ou faites-vous prêter des affaires. Le principe est d’établir un campement efficace, vous protégeant un maximum du bon ou mauvais temps tout en permettant de s’amuser.

checklist

Checklist matériel de camping :

  • La tente: Les fresh & black sont idéales ! Fini les sueurs nocturnes et un réveil à 6h du matin ! Et pour la sieste n’en parlons pas c’est juste magique !

  • 2 bâches: Une pour l’attacher au-dessus du camp afin de fournir de l’ombre et une pour le sol qui sera très appréciable en cas de pluie, histoire de garder le camp potable et pas faire une gadoue-party.

  • Des cordes : Pour les bâches encore faut-il être entouré d’arbre afin de pouvoir tendre celles-ci, néanmoins un piquet au milieu en essayant de caler les corde comme on peut pour tendre la bâche fonctionne, vous aurez donc un beau tipi !

  • Des chaises de camping: L’idéal pour se reposer au campement. Avec l’équipe on a une préférence pour la chaise avec un porte gobelet.

  • Une table de camping: Accessoire utile pouvant servir de support et de zone de jeu, quelquefois la zone se transforme en champ de bataille avec des tirs de balles de ping-pong.

  • Le hamac: Il peut s’avérer très utile surtout qu’on dort très bien dedans et c’est très peu volumineux.

  • Matelas ou tapis de sol : Dormir à même le sol c’est bien… Dormir sur un matelas c’est mieux !

  • Duvet : Utile mais pas indispensable !

  • Le gonfleur : Utile si vous ne voulez pas mourir essoufflé en tentant de gonfler votre matelas, sinon il suffit d’aller voir les voisins pour demander gentiment de vous prêter son gonfleur.

  • Glacière : ça c’est pour le premier jour. Ensuite elle se transformera en siège ou en table d’appoint.

  • Couvert : Les couverts en inox sont souvent interdits mais c’est facile à dissimuler, n’amener pas un couteau de boucher, il risque d’être confisqué à l’entrée du festival.

  • Une bouteille ou gourde en inox ou sac à dos avec réserve d’eau (parfait pour dissimuler un peu d’alcool)

  • Cartes à jouer : Indispensable pour s’amuser et tuer le temps entre amis avant les concerts, ne prenez pas votre jeu de carte favoris car c’est souvent un usage unique !

  • Compotes et fruits pour plus d’énergie : Les fruits sont rafraîchissant et régénérant. En plus d’apporter des vitamines et l’énergie nécessaire. La pastèque fera de vous le roi du camping !
first aid kit

Checklist : Protection & petit bobos

  • Boîte a bobos : (pansement, biseptine, biafine, quelques compresse, smecta, doliprane). Les secouristes sont obligatoirement présent sur chaque festival. Ils se feront un plaisir de vous aider comme ils peuvent.

  • Gel hydro alcoolique : Pour se laver les mains et non pour le boire.

  • Le k-way: Si jamais vous êtes dépourvu, un sac poubelle fait l’affaire !

  • La crème solaire : L’ennemie n°1 du soleil, elle deviendra votre meilleure alliée !

  • Chapeau : Munissez-vous de votre plus beau couvre-chef. Les insolations sont vite arrivées par fortes chaleurs.

  • Les Lunettes : Elles vont de paires avec les chapeaux. Indispensables si vous ne voulez pas être éblouit et voir un minimum les concerts.

  • Bouchons d’oreilles : Bien qu’elles soient sans doute rouges à cause du soleil, il est important de les protéger, on en a qu’une paire ! En plus on peut s’en servir de boule quies ! What else ?

  • Préservatif : Toujours utile en cas d’absence de ballon, vous pouvez également vous en servir comme bombe à eau. Pensez tout de même à vous protéger lors de vos rapports. Les stands de prévention donnent des préservatifs en général.

  • Anti-moustique: un moustique ça peut être dangereux, encore plus en festival. Néanmoins il existe des méthodes naturelles moins agressives pour la peau. Voir notre article sur les moustiques

  • Brumisateur: un vieux pulvérisateur de produit bien rincé fait l’affaire, cela vous sauvera et fera de vous l’ami de tous les festivaliers (attention à ne pas confondre l’eau et la vodka)

  • Bottes : Très utiles quand il pleut. Sauter et marcher les pieds mouillés toute la journée n’est pas une bonne idée. Cela ne vous apportera que des ampoules et le droit d’être bien enrhumé après le festival.
go to festival

Checklist des produits d’hygiène

  • Mouchoirs : Utiles en toutes circonstances

  • Brosse à dent & dentifrice : On s’en sert tous les jours, pourquoi pas en festival ?

  • Sac poubelle : Pour éviter de laisser trainer les déchets partout, pensez aux bénévoles qui nettoient tout derrière votre passage. Si vous n’en avez pas, demandez aux bénévoles, ils en ont obligatoirement. Puis s’il pleut cela peut faire office de poncho, 2 en 1.

  • Lingette de bébé : Ultra pratique pour se rafraîchir et se faire un brin de toilette, cependant elles sont très polluantes, il vaut mieux opter pour des lingettes biodégradables.

  • Serviette de bain/plages : Une seule suffit, celles en fibre sèchent très rapidement et prennent très peu de place.

  • Savon : bio si possible, le savon de Marseille vous évitera d’en mettre partout dans vos affaires

  • Papier toilette : Certain festivals sont totalement dépourvus de papier, imaginer la quantité colossale qu’il faut pour l’ensemble des festivaliers…

Vous voilà enfin prêt !

Pensez également que certains objets autorisés sur le camping ne le sont pas forcément sur le lieu du festival. Les couteaux et autres objet tranchants seront confisqués, de même que pour les objets inflammables et explosifs comme les déodorants. Les bouchons des bouteilles d’eau se verront enlevés à l’entrée du festival. En effet les bouteilles pleines peuvent éventuellement servir de projectile. Le mieux reste de cacher un ou deux bouchons afin de pouvoir la refermer par la suite.

Nous conseillons de vous informer avant votre départ sur les objets autorisés et interdits. Ils sont généralement publiés sur le site officiel de l’événement.

Maintenant que vos affaires sont prêtes, il ne reste plus qu’à vous armer de votre plus beau sourire et de votre meilleure humeur. Soyez vigilants, surveillez vos amis (mais pas trop) et surtout amusez-vous !

PS : N’oubliez pas vos billets d’entrés !