Clotures Grillages
Confort thermique : isolation intérieure et extérieure
Publié le 04-04-2022

Isolation thermique des murs : Intérieur ou extérieur

Vous avez surement un jour expérimenté un inconfort thermique au sein d’une maison dans laquelle vous vous trouviez. Il peut s’agir de parois froides alors que la pièce est à une température tempérée, des sensations de courants d’air en passant devants les fenêtres ou encore un sol qui a tendance à refroidir à mesure que l’on se rapproche des murs extérieurs. Selon l’Ademe, les murs extérieurs d’une maison peuvent être à l’origine d’une déperdition de chaleur pouvant aller jusqu’à 25%. Les isoler est donc un très bon moyen d’éviter ces déconvenues et de réduire sa consommation d’énergie.

Se pose la question de savoir si cette isolation doit se faire par l’intérieur ou par l’extérieur de la maison pour être la plus efficace possible. Les deux solutions ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Définition d’une isolation intérieur et extérieur ?

Lorsque l’on parle d’isolation intérieur ou extérieur, on se réfère généralement à l’isolation des murs extérieurs d’une maison ou d’un bâtiment.

  • Isolation intérieur ou ITI: L’isolation intérieure consiste à poser l’isolant côté intérieur du bâti. C’est la technique la plus utilisée en France car elle est plus facile à mettre en œuvre à l’abris des intempéries.
    Mode d’isolation utilisée pour les rénovations de logements qui ne permettent pas une isolation par l’extérieur. C’est le cas par exemple lorsque l’on ne peut pas toucher au cachet de la demeure.
    Pour les constructions neuves une isolation par l’extérieur doit être utilisée.
  • Isolation extérieure ou ITE: Si l’isolation thermique se fait par l’extérieur, les matériaux isolants sont posés à l’extérieur du bâti.

Pont thermique : ennemie de l’isolation

Qu’est-ce qu’un pont thermique, zone de faiblesse d’un bâtiment

Un pont thermique est un point de jonction ou une rupture dans la continuité de l’isolation qui provoque une fuite de chaleur au travers des parois. Ces fuites diminuent le confort thermique et peut même mettre en péril la salubrité de l’habitat. Car au niveau du pont thermique, les variations de température peuvent créer de la condensation, puis l’apparition de moisissures.

Shématisation des ponts thermiques

Les ponts thermiques les plus fréquents se trouvent à la jonction entre deux parois

  • Jonction entre le plancher et le mur extérieur
  • Jonction de la dalle du balcon sur le mur

Mais aussi les ponts thermiques dus à des ouvertures :

  • Contours des menuiseries
  • Seuils des portes et fenêtres
  • Les gaines et conduits
Schéma des déperditions thermiques d'une maison - sources Ademe

Minimiser les ponts thermiques : Isolation intérieure ou extérieure

Nous avons vu ce qu’est un pont thermique, mais quelle est la solution qui permet de diminuer les ponts thermiques ?

On dit que l’isolation extérieure est le meilleur moyen pour éviter les ponts thermiques. Voici un petit schéma qui nous montre pourquoi.

Schéma d'une isolation intérieure ou extérieure des murs

Grâce à une isolation par l’extérieur, on peut éviter certaines ruptures dans la continuité de l’isolation, c’est pourquoi ce type d’isolation doit être privilégiée.

Performance thermique en hiver :

  • Isolation par l’intérieur :

Comme nous l’avons vu, il est compliqué d’assurer une continuité de l’isolation thermique avec un système d’isolation par l’intérieur. Des ponts thermiques qui génèrent un inconfort thermique avec des parois froides par exemple apparaitront forcément.
Leur apparition est inévitable de par les méthodes de mise ne place de cette isolation.

Cependant, des solutions existent pour limiter la présence de ses ponts thermiques grâce à la mise en place de retours d’isolants.

schéma d'une Isolation par l'intérieure

Dans ce schéma la flèche rouge représente la chaleur en hiver ou la fraicheur en été de la maison qui s’échappe.

Avec une isolation par l’intérieur les murs n’emmagasinent que la chaleur du soleil. La chaleur produite dans la maison ne peut pas être emmagasinée puisqu’il y a le barrage de l’isolation intérieur.  La nuit ces murs vont restituer la chaleur, mais étant donné qu’ils sont isolés de l’intérieur cette diffusion de chaleur va se faire vers l’extérieur.

  • Isolation par l’extérieur

Lorsque l’ajout de l’isolation se fait par l’extérieur, le froid va se heurter à cet isolant limitant grandement les ponts thermiques. Ici le plancher intermédiaire ne peut plus rompre la continuité thermique.

Schéma d'une isolation par l'extérieur

Dans la journée les murs vont accumuler la chaleur produite par le chauffage et par le soleil qui chauffe à travers les baies vitrées de la maison.

Intervient alors l’inertie c’est-à-dire la capacité d’un mur à emmagasiner puis à restituer la chaleur.

La nuit les murs restituent cette chaleur

Performance thermique en été

  • Isolation par l’intérieur :

En été, la fraicheur de la nuit est emmagasinée par les murs, mais elle ne peut pas être restituée à l’intérieur durant la journée, car l’isolant fait barrière. L’inertie et les murs ne peuvent pas atténuer les pics de chaleurs estivaux.

  • Isolation par l’extérieur :

L’isolation qui se trouve à l’extérieur va significativement atténuer la pénétration de la chaleur dans la maison et les murs resteront frais.

Ces deux types d’isolation ont leurs avantages et leurs inconvénients :

 

Header 1 Isolation Intérieure : ITI Isolation extérieure ITE
Performance en Hiver Ponts thermiques nombreux Ponts thermiques minimes
La nuit : restitution de la chaleur accumulée en journée par inertie
Performance en été Faible performance
Les murs chauffent la chaleur se diffuse à l’intérieur
Forte performance
La chaleur ne peut pas pénétrer dans la maison.
Espace habitable Perte de surface habitable Perte de luminosité éventuelle
Impact architectural Pas d’autorisation nécessaire
Façade extérieure préservée
Autorisation d’urbanisme requise

Modification de la façade

Prix ≃ 80€ par m2 ≃150 € par m2
Utilisation Façade avec du cachet
Réhabilitation intérieure requise
Obstacles administratifs à l’ITE
Contrainte de budget
Pour tous les autres cas
.