Clotures Grillages
Couverture aménagement personnes âgées
Publié le 24-01-2020

Aménagements de la maison pour personnes âgées

A l’heure de la retraire, la plupart des personnes sont encore très alertes et en pleine forme. Cependant, nos capacités peuvent diminuer rapidement et il est très important d’anticiper certains aménagements obligatoires.
En effet, les accidents domestiques sont très fréquents chez les seniors. Plus particulièrement les chutes : 1 chute sur 3 concernant une personne de plus de 65 ans est due à une habitation inadaptée aux personnes en perte d’autonomie.

Pourtant, il existe des solutions pour continuer à vivre d’une manière sûre et confortable dans son domicile avec l’avancée en âge. Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, ces aménagements peuvent se mettre en place au fil du temps et ne nécessitent pas de gros travaux. L’objectif étant de rester autonome le plus longtemps possible.

En France, on dénombre 400 000 chutes par an chez les personnes âgées.

Les aménagements intérieurs

L’aménagement général de la maison

Certains aménagements sont nécessaires et indispensables quel que soit la pièce de la maison.

L’éclairage

Un éclairage constant est nécessaire. En effet, une mauvaise luminosité ou un manque d’éclairage dans une pièce est souvent à l’origine d’une chute. Pour cela, il faut multiplier les sources de lumière afin d’assurer un niveau d’éclairage qu’importe l’heure de la journée.
Installer de simples veilleuses qui restent allumées la nuit peut contribuer à éviter aux seniors des accidents aux conséquences souvent graves en matière de perte d’autonomie.
Autres bonnes astuces : installer des détecteurs qui permettent d’allumer lorsqu’un mouvement est détecté ou encore utiliser des interrupteurs avec LED intégrées qui seront visibles dans l’obscurité.

Les déplacements

Sécuriser une habitation pour un senior, c’est aussi lui faciliter ses déplacements. Il est important de minimiser les obstacles au maximum car il est important pour la personne de pouvoir se déplacer d’un endroit à un autre sans encombre. Voici une liste d’aménagements possibles :

  • Le revêtement du sol: Évitez le carrelage, le parquet ou encore le lino qui sont souvent à l’origine d’accident. Il est préférable d’utiliser des revêtements fixés au sol par des antidérapants adhésifs ou encore de la moquette. De même, il est important d’éviter d’installer des tapis.
  • Les câbles : Se prendre les pieds dans les câbles qui traînent peut vite arriver. Il est donc important de les ranger correctement, ou même de les fixer pour éviter qu’ils se retrouvent au milieu du passage.
  • Barres d’appui : Elles peuvent être disposées à différents endroits stratégiques en fonction des habitudes de chacun. De plus, elles peuvent, dans le pire des cas, être utiles pour se relever à la suite d’une chute.

La domotique

Aujourd’hui, 90% des personnes âgées veulent rester à leur domicile le plus longtemps possible.
Pour faciliter cela, des solutions domotiques existent pour améliorer le confort et la sécurité des personnes âgées. Depuis le 1er janvier 2016, la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement finance d’ailleurs l’accès aux aides techniques telles que la domotique.
Cette technologie permet l’automatisation de l’habitat et assiste parfaitement efficacement les occupants en perte d’autonomie. Voici quelques applications simples et concrètes :

  • Limiter les efforts pour garantir le confort: Avec l’âge, certains gestes du quotidien sont plus difficiles à réaliser. La domotique offre la possibilité de motoriser les volets et de centraliser le tout sur une télécommande utilisable depuis n’ importe où dans la maison. Cela permet d’éviter les déplacements et les gestes répétitifs.
    Autre utilisation, comme indiqué précédemment, les déplacements la nuit ne sont pas toujours évidents et causent un grand nombre de chutes. L’automatisation de l’éclairage permet d’allumer la lumière sur simple détection du passage sans avoir à actionner d’interrupteur.
    Les personnes âgées sont plus fragiles et ont besoin d’une température qui ne varie pas trop. De ce fait, il est possible et même recommandé d’utiliser un thermostat programmable qui permet de réguler automatiquement la température en fonction de la saison, des pièces ou même du moment de la journée.
  • Sécuriser l’habitat : Les personnes âgées isolées sont plus vulnérables et peuvent malheureusement être la cible de malfaiteurs. Installer une alarme permet plusieurs choses comme détecter une intrusion, alerter l’habitant mais aussi dissuader les cambrioleurs. Cette alarme peut aussi être associée à un service de télésurveillance ou d’alerte à distance, les autorités compétences seront alors alertées en temps réel.
    De même, l’installation de détecteurs de gaz, de fuite d’eau ou encore de fumée peuvent informer lors d’un danger ou d’un événement anormal.

L’aménagement pièce par pièce

Certaines pièces de son domicile sont d’avantage source de risque d’accident, de chute ou encore de glissage. Des aménagements spécifiques sont nécessaires pour garantir sécurité et confort à la personne âgée.

Salle de bain

Aménagement douche personne âgée

Avec 46% des chutes à domicile, la salle de bain est le lieu où les chutes sont les plus fréquentes. C’est sans aucun doute la pièce dans laquelle il faut effectuer le plus gros aménagement, mais c‘est aussi synonyme de gros travaux.
Si vous disposez d’une baignoire, il peut être préférable pour la changer pour une baignoire à douche voir même par une douche à receveur sans marche comme une douche à l’italienne. A l’intérieur de celle-ci, il est possible d’installer un tapis antiglisse hydrophobe pour éviter les chutes.
De même, si une barre de maintien n’est pas installée, il existe des fauteuils et des tabourets spécialement conçus pour sécuriser la personne âgée sous la douche. Ils peuvent être muraux ou non.

Il faut également considérer notamment la hauteur et le positionnement du lavabo pour empêcher que la personne âgée soit obligée d’adopter une position inconfortable pendant sa toilette. Pour permettre le passage d’un fauteuil roulant, pensez à remplacer les meubles au sol de la salle de bain par des rangements accrochés aux murs.

Concernant le sol, il est préférable d’en utiliser un en plastique antidérapant et étanche pour éviter les risques de glisse.

Toilettes

Toilette personne âgée

L’aménagement de toilettes pour personnes âgées passe par plusieurs équipements : l’installation d’une barre d’appui WC pour faciliter le confort, ou encore l’utilisation d’un rehausseur pour pouvoir s’asseoir et se relever plus facilement.

Tous ces matériels rendent l’accès aux toilettes plus sécurisant tout en permettant de préserver l’intimité.

Cuisine

Avec l’âge, la cuisine est un lieu qui doit être pratique et confortable afin d’éviter les blessures sans arrêter de cuisiner pour autant. Il faut privilégier une cuisine fonctionnelle avec des meubles assez bas pour que tout soit accessible depuis le sol.
Faciles à manipuler et souvent plus pratiques que les placards pour le rangement, les tiroirs sont la solution à privilégier dans la cuisine. Il en existe même certains avec une option de fermeture amortie, pour un meilleur confort d’utilisation. De même, un large choix de poignées est proposé, ce qui permet de choisir celle qui offre la meilleure saisie.

Arrivé à un certain âge, l’heure est au confort et à la sécurité. C’est pour cela qu’il faut bannir les tables hautes et les chaises de bar. Aussi, même si la cuisine est ouverte, il est important de disposer d’une table et de chaises dans le coin cuisine, afin de pouvoir s’asseoir, même pendant la préparation du repas.

Enfin, en cas d’utilisation d’un fauteuil roulant, il est important de prendre en compte les normes d’accessibilités :

  • L’évier doit se trouver à environ 85cm du sol,
  • L’espace vide situé sous l’évier doit être d’environ 70cm,
  • Il faut un espace de 150cm entre chaque élément de la cuisine.

Escaliers

Mont personne escalier

Si la personne âgée habite dans une maison ou un appartement avec un escalier, pour ne pas qu’il devienne un véritable obstacle, il faut procéder à quelques aménagements. Cela peut se faire en 2 temps :

  • Sécuriser l’escalier: Pour cela, il faut vérifier que l’escalier soit bien éclairé puis installer une rampe de sécurité. Des bandes antidérapantes adhésives peuvent également être fixées sur chaque marche.
  • Installer un monte escalier : Cette démarche arrive avec une certaine perte d’autonomie. C’est le système le plus performant et sécurisant existant. Chaque appareil est fabriqué sur mesure en répondant à vos attentes, la configuration du domicile et de l’escalier en question. Malgré son coût non négligeable, il existe toutefois certaines aides financières qui peuvent prendre en charge une partie de ces dépenses.

Plus d’informations sur les monte escaliers avec bonjoursenior.fr

Chambre

Lit médicalisé personnes âgées

Comme dans les autres pièces de la maison, un bon aménagement pour un senior ne doit pas comporter d’obstacles à son déplacement. Pensez à retirer par exemple les descentes de lit qui peuvent très facilement faire glisser et faire tomber une personne âgée. D’autre part, en surélevant tout simplement son lit, le senior passe plus facilement, et avec un moindre effort, de la position assise à la position debout. Pour cela, le lit médicalisé est probablement le plus adapté.
En effet, les montants latéraux des lits médicalisés réduisent de manière considérable, voire totalement, les risques éventuels de chutes, de nuit comme de jour et offrent à la personne alitée une sécurité optimisée. Le confort est lui aussi amélioré grâce à l’inclinaison de la tête qui est variable et qui permet de retrouver des positions de verticalité, naturelles et favorables au bien-être de la personne.

Les aménagements extérieurs

Les nouveaux seniors sont encore très actifs et dynamiques, souvent passionnés par leur jardin… Mais dès le début de la retraite, il est important de repenser l’espace pour pouvoir en profiter encore longtemps.
Tondre, ratisser, semer, arroser les fleurs… Voilà des activités qui nécessitent un aménagement spécial passé un certain âge. Le jardinage est un passe-temps passionnant et très prenant. Au fil du temps, les retraités ont moins d’énergie physique. Alors, pour conserver ce loisir, les espaces extérieurs nécessitent des aménagements spéciaux dès la retraite.

L’importance du jardinage

Les bienfaits du jardinage sur les seniors ne sont plus à prouver, mais encore faut-il qu’ils puissent s’y consacrer sans risque. Jardiner, oui, mais de façon prudente, dans des espaces adaptés. Le jardinage est une activité qui permet d’avoir un moral au top. Le jardin est un endroit calme pour lutter contre la dépression et l’anxiété, surtout pour les personnes âgées. Pratiquer cette activité est également une bonne façon de gérer le stress et de recharger d’énergie.

Une session de jardinage peut brûler jusqu’à 300 calories. Elle permet aussi de s’exposer au soleil et donc d’acquérir de la vitamine D. Comme les personnes retraitées ne sont plus si actives, leur force musculaire et leur souplesse diminuent. Cette activité est donc une occasion pour pratiquer des exercices physiques réguliers.

Les activités de jardinage libèrent les hormones du bonheur et du bien-être ce qui participe donc à la diminution des tensions intérieures et des éventuelles dépressions.

Le jardinage permet la prévention de plusieurs maladies comme la dépression, le cancer du côlon, l’ostéoporose, l’hypertension artérielle.

Se simplifier la vie

Si vos plantations le permettent, il est préférable de les installer à l’ombre. En effet, cela permet de préserver les personnes âgées des conditions extérieures dangereuses pour leur santé.
De plus, pour ne plus se prendre les pieds dans le tuyau d’arrosage ou de porter de lourds arrosoirs, il est judicieux d’installer un système d’arrosage automatique comme le goutte-à-goutte.

Surélever ou suspendre

Carré potager haut

Il s’agit ici d’adapter son jardin aux capacités des personnes âgées. Les problèmes de dos et les difficultés à se pencher et/ou à se baisser ne permettent plus de s’aventurer dans un potager au sol.

Pour cela, il existe les carrés potagers, aussi appelés « potagers surélevés ».
Particulièrement adaptés aux séniors, ils permettent de réduire la surface du portager pour en faciliter sa récolte. Cet aménagement permet de garder de garder le plaisir du vrai jardinage avec des quantités réduites mais suffisantes et variées tout en limitant le travail de désherbage et surtout en supprimant la pénibilité du travail au sol et les maux de dos.

Il s’agit ici d’adapter son jardin aux capacités des personnes âgées. Les problèmes de dos et les difficultés à se pencher et/ou à se baisser ne permettent plus de s’aventurer dans un potager au sol.

Pour cela, il existe les carrés potagers, aussi appelés « potagers surélevés ».
Particulièrement adaptés aux seniors, ils permettent de réduire la surface du potager pour en faciliter sa récolte. Cet aménagement permet de garder de garder le plaisir du vrai jardinage avec des quantités réduites mais suffisantes et variées tout en limitant le travail de désherbage et surtout en supprimant la pénibilité du travail au sol et les maux de dos.
Aujourd’hui, vous pouvez en trouver dans la quasi-totalité des boutiques de jardinerie.

De plus, il est préférable de suspendre les jardinières. Que vous soyez en appartement ou en maison, différentes possibilités existent pour cela.
En effet, cela peut se faire sur les fenêtres mais aussi aux pergolas, au balcon, aux arbres, au mur etc…

Dégager le passage

Si vous optez pour une installation contenant plusieurs carrés potagers, il faut alors penser à la configuration d’installation et à la circulation entre eux. Il faut les prévoir assez larges pour faciliter les va-et-vient que ce soit à pied, en déambulateur ou même en fauteuil roulant.

Il est donc important d’aménager aussi bien son intérieur que son extérieur à l’approche de la retraite afin de rester dans son domicile le plus longtemps possible tout en étant bien.
Toutes les astuces citées dans cet article permettent de repousser le plus possible la perte d’autonomie totale. Une perte partielle ou totale d’autonomie peut arriver plus vite qu’on ne le pense.

Elliot

J’aime traiter les sujets qui touchent à l’environnement.
Informer les lecteurs sur les différentes actualités, les astuces ou encore les bonnes pratiques pour essayer de sensibiliser le plus possible.