Clotures Grillages
DIY désherbant naturel grand format
Publié le 30-06-2020

Comment faire un bon désherbant naturel ?

Depuis la crise du Covid-19 en France, beaucoup de français s’occupe d’entretenir le jardin. Les sujets sur les astuces se démultiplient sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, nous allons parler des mauvaises herbes et comment faire un désherbant naturel puissant.

Monsanto : Le scandale du glyphosate

Monsanto, un des leaders du marché de l’agrochimie s’est vu condamné par la justice américaine en 2018. En effet, le jardinier américain Dewayne L. Jonhson, alors atteint d’un cancer en phase terminale à cause d’une surexposition aux herbicides contenant du glyphosate, gagne un procès contre Monsanto. Un véritable coup de massue pour l’entreprise, désormais propriété de Bayer.

Ce procès historique est en train de changer notre système d’agriculture et nos nombreuses méthodes de traitement de masse.  Malheureusement, Monsanto n’est pas le seul fabriquant de désherbant contenant du glyphosate, mettant ainsi de nombreuse vie en danger ainsi que l’environnement.

Qu’est-ce que le glyphosate ?

Le glyphosate est un puissant désherbant. Pour la plupart du temps, il est utilisé par les agriculteurs. Il est particulièrement efficace contre les mauvaises herbes qui viennent s’installer au milieu des champs. Certaines de ces plantes sont susceptibles de transmettre des maladies comme le mildiou et bien d’autres problèmes pouvant décimer une grosse partie des récoltes. Le produit chimique agit sur la chaîne de synthèse des plantes empêchant celles-ci de continuer à évoluer, grandir.

Le glyphosate est non seulement dangereux pour l’homme mais également pour la nature. Un produit déverser dans un champ remplira les nappes phréatiques et polluera nos rivières, pouvant décimer une grande partie de la faune & flore. On peut parler de catastrophe écologique lorsque nos cours d’eau se retrouvent pollués par des produits contenants du glyphosate.

Comment se débarrasser des mauvaises herbes naturellement ?

Les mauvaises herbes sont la hantise de tous les novices au jardin. Elles se répandent très rapidement et puise les nutriments de la terre. Si par malheur des mauvaises herbes viennent s’installer au milieu de votre potager ou de vos fleurs, il faut agir vite afin que ces mauvaises herbes n’étouffent pas vos pieds de légumes ou vos fleurs.

Se débarrasser des mauvaises herbes est un travail fastidieux et difficile, surtout avec des méthodes naturelles. Bien que les désherbants naturels sont sans risques pour nous et pour l’environnement, ils sont tout de même moins efficace qu’un produit chimique adapté.

Il est tout de même très important de prendre soin de notre santé en évitant de respirer des produits chimiques potentiellement cancérigène pour l’homme et d’autant plus pour la nature.

Quel désherbant naturel choisir ?

La question peut paraître simple, mais il existe bien des méthodes pour faire un désherbant naturel efficace.  La plupart des désherbants naturels sont réalisables avec des produits de tous les jours afin de créer un produit non-toxique pour nous, non agressif pour la peau mais en plus de cela, ces désherbants naturels respectent notre environnement..

Liste des désherbants naturels

  • L’eau de cuisson (pates, pommes de terre)
  • Du savon liquide bio
  • Le gros sel
  • Le vinaigre blanc
  • Le bicarbonate de soude

Quel est le désherbant naturel le plus puissant ?

L’eau de cuisson :

L’eau de cuisson des pâtes et des pommes de terre font de parfaits désherbants naturels. Celle des pommes de terre et un désherbant plus puissant grâce à l’amidon. Il est possible  d’ajouter un peu de sel afin que la solution soit plus efficace.

Le savon bio liquide :

Le savon bio mélangé avec de l’eau permet d’avoir un désherbant très efficace, il est important d’utiliser un produit qui respecte l’environnement afin de ne pas détruire plus que les mauvaises herbes.

Le gros sel :

Le sel attaque et ronge les mauvaises herbes au contact. Une fois que le sel est déposé sur la plante il suffit d’attendre la pluie ou pulvériser un peu d’eau dessus afin que la solution agisse plus rapidement sur la totalité de la plante et surtout sur le système racinaire.

Le vinaigre blanc :

A l’inverse d’une solution saline, le vinaigre blanc éradique les plantes grâce à son PH acide. Pour créer votre désherbant naturel avec du vinaigre blanc, il est nécessaire de créer un mélange avec de l’eau (5 litres d’eau pour 200ml de vinaigre). L’acidité du vinaigre étant trop élevé pour le sol, il faut le diluer afin de pouvoir pulvériser le désherbant naturel sans risque pour le jardin.

Le bicarbonate de soude :

Ajouter 70g de bicarbonate de soude dans un litre d’eau bouillante, verser ensuite le mélange directement sur les mauvaises herbes. La solution est radicale et très efficace. Répétable un à deux fois par an.

Afin de pulvériser vos différentes solutions, qu’elle soit à base de vinaigre, de bicarbonate de soude ou autre, l’utilisation d’un bidon est vivement recommander. De quoi être précis et viser directement au plus près du sol afin que la solution agisse plus rapidement et efficacement sur les mauvaises herbes

Bidon pulvérisateur

Chaque désherbant naturel présenté ci-dessus est efficace. Il est possible de préparer une bonne quantité de désherbant naturel à petit prix tout en respectant l’environnement.

Quelles sont les mauvaises herbes ?

Les mauvaises herbes sont nombreuses et peuvent être très trompeuses. En effet, la plupart de ces mauvaises herbes font de très jolies fleurs et même des fruits pour certaines. Malheureusement, l’habit ne fait pas le moine. Elles grimpent, elles rampent et s’installent n’importe où et grandissent très rapidement, cela peut devenir très problématique pour la santé de votre jardin. Il est donc primordial de savoir discerner et identifier les mauvaises herbes dans votre jardin.

Mauvaise herbe : chiendent

Le chiendent :

Le chiendent est une mauvaise herbe très invasive. Il s’étend très rapidement partout : Entre les dalles, dans les allées de graviers, sur les bordures etc…

L’égopode

Beaucoup de jardinier redoute sa présence au jardin. Cette plante s’installe tranquillement dans le jardin et passe facilement inaperçue durant quelques temps. Ce n’est que lorsqu’elle développe ses rhizomes traçant qu’elle comme à se démultiplier à vitesse grand V. Il est donc très difficile de l’éliminer lorsqu’elle est très répandue sur la surface d’un jardin.

Egopode
Pissenlit

Les pissenlit :

Bien que les feuilles des pissenlits soient excellentes en salade avec une bonne vinaigrette, le pissenlit est extrêmement vivace et très difficile à éradiquer du jardin. Il existe plus de 2000 espèces de pissenlits à travers le monde. Cette plante vivace résiste au gel intense grâce à un système de racines profondes, il perd sa tige à l’automne et repousse lors du printemps lorsque la neige disparaît.

Le Mouron Rouge

Le mouron rouge se distingue par ses petites fleurs rouges ou bleues. C’est une plante rampante qui s’étend très rapidement. Cette mauvaise herbe peut paraître très jolie, mais les graines sont très toxiques pour les oiseaux et particulièrement pour les petits herbivores.

Mouron Rouge
Le Plantain Lancéolé

Le plantain lancéolé

Bien que le plantain soit connu pour ses bienfaits thérapeutiques, il attire de nombreux pucerons et quelques chenilles. Il y a donc de grande chance que les insectes ravageurs se retrouvent également sur les différentes plantes, fruit & légumes du jardin.

L’oxalis

L’oxalis est une plante vivace rampante. Les 3 feuilles qui la composent sont en forme de cœur, elle ressemble au trèfle. La fleur et les feuilles sont considérées comme toxique lorsqu’elles sont consommées en grandes quantités.

Oxalis
Chardon des champs

Le chardon des champs

Le chardon est une mauvaise herbe qui a beaucoup de charme. La couleur de la fleur rappelle celle de la lavande. Pourtant, le chardon des champs a tendance à se répandre facilement et très rapidement sur les sols gorgés d’eau. Il n’est pas compliqué de s’en débarrasser au début de la saison.

La renoncule rampante

La renoncule rampante plus communément appelée bouton d’or. Bien qu’elle ne le paraisse pas, cette plante avec sa petite fleur d’or est belle est bien toxique. On peut l’apercevoir un peu partout, que ce soit dans le jardin, en bordure de chemin ou encore dans les prairies et les champs. Le bouton d’or (ou renoncule rampante) est uniquement toxique lorsque le plante est fraiche. Lorsqu’elle est piétinée, la plante libère des enzymes. C’est une toxine irritante pouvant provoquer des maux de ventres, surtout chez les animaux.

Renoncule Rampante
Ronces & mûres

Les ronces

Les ronces sont généralement des plantes vivaces épinées. Elles appartiennent à la famille des rosacées. Le fruit des ronces, la mûre est très appréciée. La ronce était également utilisée durant l’Antiquité comme anti diarrhéique et antihémorragique. Bien que cette plante soit très appréciée pour ses vertus et ses fruits, elle est très invasive. La ronce peut doubler de taille en peu de temps. Les sarments de la ronce peuvent lacérer très facilement grâce aux nombreuses épines. Pour l’éradiquer il faut faucher la ronce soit profiter de l’aide d’un mouton ou d’une chèvre.

Ndlr : Les ronces sont susceptibles d’attirer quelques indésirables comme le renard, le putois ou encore le blaireau. 

Le liseron de champs

Le liseron des champs est une mauvaise herbe vivace. Elle s’étend très facilement grâce à ces nombreuses racines traçantes, on parle alors de rhizomes. On le confond généralement avec son homonyme le liseron des haies.

Liseron des champs

Maintenant que vous savez identifier les mauvaises herbes les plus présentes dans nos jardins, il faut s’en débarrasser.

Léo

Tous les sujets sont bien, chaque article est une expérience qui permet d’apprendre. C’est ce que j’aime dans l’écriture, apprendre sur des sujets sur nous plaisent. Pour ma part ce sont les DIY que je préfère écrire.